Sous les projecteurs – Les sensations d'abord

sensations

Le Tiguan devant les collines particulières de la région minière d'Asbestos.

Volkswagen Tiguan 2012 Highline et Comfortline

On n’aurait pu dire cela il y a quelques années, mais les véhicules utilitaires compacts constituent dorénavant la catégorie la plus en croissance, celle où l’on assiste aux luttes les plus animées. Le Tiguan arrive tardivement dans un marché occupé.

Sauf erreur, nous avons été le dernier constructeur à offrir un VUS compact, il y a trois ans. Beaucoup de gens avouent ne pas connaître le Tiguan », reconnaît Thomas Tetzlaff, directeur des Relations publiques de Volkswagen Canada.

Cette affirmation correspond au niveau des ventes de ce véhicule, comme on le voit dans le tableau suivant. Nous avons inclus des VUS de luxe puisque le prix du Tiguan, oscillant entre 28 000 et 43 000 $, le fait appartenir à plus d’une catégorie.

Ventes de véhicules sport compacts au Québec en 2011

Audi Q5 1 246 BMW X3 1 070 Ford Escape 6 343
Chevrolet Equinox 4 643 Honda CR-V 5 683 Mercedes-Benz GLK 1 173
Mitsubishi RVR 2 576 Nissan Rogue 3 997 Subaru Forester 2 447
Toyota RAV4 4 946 Volkswagen Tiguan 1 580

La clé est la clé

« Offrez aux gens la clé du Tiguan pour qu’ils l’essaient. Ils doivent le conduire pour comprendre. Il ne faut pas se contenter de lire les caractéristiques techniques des véhicules, il faut expérimenter ce que le Tiguan procure comme sensations », poursuit M. Tetzlaff.

Les 41 concessionnaires du Québec « possèdent donc une importante responsabilité. Ce sont eux qui doivent transmettre ce feu sacré, ce besoin d’une conduite racée dans un véhicule de taille plus pratique qu’une GTI. « C’est ainsi que nous le commercialisons. C’est ce que nous avons qui s’approche le plus d’une voiture sport, mais dans un format polyvalent. »

« Nous avons déjà le Touareg »

Le Tiguan est évidemment plus vaste qu’une Golf GTI, mais sans être un mastodonte. Avec sa banquette rabattue et coulissante, on bénéficie de 1 600 litres d’espace de chargement, contrairement à celui du Toyota RAV4 qui dépasse les 2 000 litres. « Ce n’est pas l’un des plus vastes de la catégorie. Les gens nous demandaient de ne pas trop modifier la taille du véhicule, ce qui aurait pu nuire à sa conduite », ajoute Thomas Tetzlaff.

La version essayée, cossue, affiche un prix de détail suggéré de plus de 43 000 $. Les options, comme c’est souvent le cas chez Volkswagen, propulsent la note vers le haut, puisque l’ensemble technologique avec navigation par satellite vaut 2 300 $, et l’ensemble Sport avec roues de 19 pouces est offert à 1 900 $. « Il y a peu de véhicules compacts aussi bien équipés sur nos routes. Ce Tiguan possède des phares au xénon et des diodes électroluminescentes (DEL), un disque dur de 30 gigaoctets, la radio numérique, un moteur turbo de 200 chevaux… », fait remarquer M. Tetzlaff.

Audi, BMW, Mercedes-Benz ou Volkswagen ?

Une partie de la satisfaction de posséder un véhicule ne dépend pas de ses caractéristiques techniques, mais bien de l’emblème qui orne son capot. Pourquoi choisir le Tiguan très équipé quand, par exemple, le Q5 de la famille Audi-Volkswagen s’obtient à quelque 45 000 $ ? « Le Tiguan ne s’adresse pas au même type de conducteur. Celui-ci est habituellement plus sportif, plus actif. Ce sont deux marchés différents, et nous sommes fiers de pouvoir les satisfaire. » Quoi qu’il en soit, les Audi Q5, BMW X3, Mercedes-Benz GLK et VW Tiguan se sont tous écoulés à près de 1 200 exemplaires en 2011 au Québec.

Complexe marché cible

M. Tetzlaff reconnaît qu’il est difficile de décrire le public cible du Tiguan. « Contrairement à d’autres modèles, celui-ci est plus varié, il y a des jeunes et des retraités qui apprécient le Tiguan », ajoute-t-il. Selon les données de Volkswagen, 68 % des clients seraient en couple, auraient un âge moyen de 48 ans, des revenus familiaux de plus de 106 000 $ et posséderaient une éducation supérieure à 60 %.

Ces personnes éduquées sont probablement à même de connaître Dynaudio, qui est la marque audio de l’option « technologique ». Il s’agit de l’une des plus respectées dans le domaine avec les scandinaves Scanspeak et SEAS, de même que de la française Focal. « Nos véhicules provenant d’Europe possèdent l’ensemble Dynaudio, tandis que ceux fabriqués en Amérique reçoivent un Fender, qui est un nom plus connu des gens d’ici », précise le directeur des Relations publiques.

Si Dynaudio a développé et fourni l’ensemble de 10 hautparleurs, il n’en est probablement pas de même du reste des composants. « L’amplificateur, l’électronique peuvent provenir d’un peu partout dans le monde », admet M. Tetzlaff. La sonorité entendue ne nous a pas convaincus, ne correspondant pas au degré d’exécution du Tiguan. Le consommateur devrait donc cocher cette option après un essai approfondi.

En bref, le Tiguan possède une tenue de route soignée. Son prix s’élève rapidement selon les options, mais les sensations qu’il procure passent avant tout.

Paratagez-le !