Infiniti Project Black S : La F1 de tous les jours

Infiniti Project Black S : La F1 de tous les jours
Infiniti repousse les limites avec le concept Q60. (Photo : Infiniti)

Infiniti repousse les limites avec le concept Q60.

Le Project Black S est la première tentative d’Infiniti d’investir le créneau des supersportives pour complémenter sa gamme de voitures de luxe. La marque de prestige de Nissan utilise pour ce faire les technologies tirées de la Formule 1 pour amener son coupé Q60 vers de nouveaux sommets.

Le concept découle d’un partenariat entre Infiniti et l’équipe Renault Sport Formula One en vertu de l’alliance Renault-Nissan. Infiniti est devenu en 2016 un partenaire au plan technique après avoir commandité l’équipe de F1 pendant cinq ans. Après 18 ans d’existence, le partenariat Renault-Nissan a permis de vendre près de 10 millions de véhicules l’an dernier.

« Le Project Black S est vraiment un jalon dans l’histoire d’Infiniti, d’abord parce qu’il témoigne de la relation très spéciale entre Renault et Nissan, et ensuite parce qu’il illustre notre désir de rehausser encore la gamme Infiniti », affirme Tommaso Volpe, directeur de la section Motorsport et des stratégies mondiales des produits sportifs chez Infiniti. « Notre livrée la plus haut de gamme, pour l’instant, est la Red Sport (Red S), mais le nouveau projet nous permet d’explorer la possibilité d’étendre l’option Black Sport (Black S) à toute notre gamme. Certains modèles profiteraient de performances et d’une dynamique améliorées, alors que pour d’autres, les changements seraient d’ordre cosmétique. »

Une hybride musclée

L’époustouflante Project Black S présente des lignes exclusives et laisse entrevoir comment une motorisation hybride haute performance inspirée de la F1 pourrait améliorer le comportement d’un modèle de série. Grâce à un système de récupération d’énergie (SRE), le système « réinjecte » l’énergie électrique pour augmenter la puissance et le couple du moteur, ce qui élimine le temps mort à l’accélération. Cette technologie est dérivée du double système hybride déjà en usage en F1, qui n’existe dans aucun modèle de route.

Le SRE permettrait d’augmenter la puissance du V6 biturbo de 3,0 L de 25 %. Si le Project Black S voit le jour, il s’agira du tout premier modèle du consortium Renault-Nissan inspiré de la Formule 1.

« Nous voulions produire la première voiture hybride dotée de technologies propres à la F1, et nous voulions qu’elle soit excitante à conduire. C’est pourquoi nous avons choisi de partir d’un coupé d’allure dynamique déjà doté de 400 chevaux », explique M. Volpe au sujet du choix de la Q60 comme plateforme.

Le concept, présenté pour la première fois en mars dernier à Genève, montre que la nouvelle appellation Black S pourrait devenir la vitrine dont la marque a besoin pour démontrer sa capacité à produire des modèles de performance. Pour ce faire, elle fera appel à d’autres groupes propulseurs innovants, sans toutefois dévoiler ses secrets pour l’instant.

« Nous venons de dévoiler le premier moteur à taux de compression variable au monde, que nous appelons VC-Turbo. Nous comptons le mettre en production d’ici un an, soutient M. Volpe. La mise au point de ce moteur est rendue possible par la collaboration entre les deux partenaires et l’équipe de développement de Formule 1 de Renault. Nous travaillons constamment sur de nouvelles technologies que nous vous présenterons le moment venu. »

La presse et le grand public

Comme toujours dans ces cas-là, la réaction du public et de la presse lors des salons de l’auto permettra aux gens de Nissan de jauger si l’entreprise est viable, bien qu’il soit encore très tôt pour se faire une idée précise.

« Nous n’avons pas d’échéancier précis pour l’instant. Nous voulons créer une voiture dotée d’une motorisation hybride unique, dérivée directement de la F1. Comme il s’agit d’une nouvelle technologie, il faudra un peu de temps pour voir si elle fonctionne bien et si elle passera le test de la production en série, poursuit Tommaso Volpe. Nous sommes conscients que ce sera tout un défi, mais en travaillant avec les ingénieurs d’Infiniti et de Renault Sport F1 spécialisés dans les motorisations hybrides, nous avons la possibilité d’apporter quelque chose de très nouveau dans le marché de l’automobile. »

Bien qu’il refuse d’entrer dans les détails, M. Volpe affirme que tous les éléments du modèle concept demeureront en production. Cela va de la carrosserie en matériaux composites à l’échappement double en titane, en passant par les tubulures d’admission plus grosses et les nouvelles prises d’air sur le capot, nécessaires au moteur biturbo. « Puisque nous en sommes encore au stade du développement, il reste beaucoup d’inconnu », avoue-t-il.

Les modèles Black S haute performance viendront allonger la liste des modèles de série et ajouter une nouvelle dimension à la marque, selon Tommaso Volpe. « Évidemment, le degré de raffinement technique sera établi en fonction des capacités intrinsèques du modèle qui servira de base », dit-il. Nous verrons donc probablement différents éléments être intégrés aux divers modèles Infiniti afin de créer un ensemble de versions haute performance bien structuré.

Marché cible

Infiniti destine ses modèles Black S à ses clients déjà fidèles mais qui recherchent quelque chose de plus relevé. Le constructeur japonais vise aussi les adeptes d’autres marques qui ont tourné le dos à la marque Infiniti par le passé. Il veut également attirer les amateurs de conduite sportive qui désirent faire l’expérience de solutions hautement techniques autrefois réservées à la F1.

« Il existe un noyau de clients au Canada qui recherchent le dernier cri en matière de performance et de technologie, et qui n’auraient même pas pensé à la marque Infiniti avant aujourd’hui, croit M. Volpe. La gamme Black S leur est destinée. Le sport automobile est très populaire ici. Nous pensons que l’implication d’Infiniti en F1 ainsi que la mise au point de modèles comme la Black S contribueront à bâtir l’image de performance de la marque Infiniti. L’ajout de ce modèle emblématique est une occasion en or pour Infiniti de gagner en prestige dans les différents marchés, y compris le Canada. »

Paratagez-le !