Légère baisse de régime prévisible

Légère baisse de régime prévisible
Après un premier semestre satisfaisant, les ventes mensuelles au pays ont commencé à chuter par rapport à celles de 2017.

L’industrie du véhicule neuf au Canada a frôlé les 2 millions d’unités vendues en 2018, après avoir enregistré des chiffres records de près de 2,04 millions d’unités l’année précédente.

Après un premier semestre satisfaisant, les ventes mensuelles au pays ont commencé à chuter par rapport à celles de 2017. Décembre aura été particulièrement coûteux pour l’industrie en 2018 avec la vente de 114 289 unités, soit des chiffres de 7,4 % inférieurs à ceux enregistrés en novembre et de 8 % plus bas que ceux obtenus en décembre de l’année précédente. Les ventes annuelles, que l’on anticipait atteindre 2 millions de véhicules, s’élèvent finalement à 1,98 million d’unités, pour une chute de 2,6 % en comparaison des résultats de 2017.

« Compte tenu du contexte politique et économique actuel, on ne peut pas dire que l’année 2018 soit décevante, nuance toutefois David Adams, président des Constructeurs mondiaux d’automobiles du Canada. Nous avons enregistré des records de vente chaque année depuis une décennie ; un ralentissement était à prévoir à un moment ou à un autre. C’est le jeu des affaires. »

En ne considérant que les membres des Constructeurs mondiaux d’automobiles du Canada – les trois grands constructeurs américains n’en font pas partie – les ventes annuelles atteignent 1,17 million d’unités, soit un gain de 1,2 % par rapport l’an dernier.

Quant à la part de marché des camions, elle continue d’augmenter au pays, passant de 68,6 % en 2017 à 70,1 % en 2018.

Les meneurs en 2018

Encore une fois, c’est Ford/Lincoln qui a écoulé le plus de véhicules neufs au Canada malgré une chute des ventes annuelles, lesquelles sont passées de 308 669 unités en 2017 à 298 078 en 2018. Chevrolet, Buick, GMC et Cadillac arrive au deuxième rang avec 288 310 véhicules ayant trouvé preneur, suivi de Toyota/Lexus qui en a écoulé 231 646 et de Fiat et Chrysler (FCA) qui en a vendu 224 889.

Si les trois grands constructeurs américains enregistrent tous des chiffres inférieurs à ceux affichés dans le précédent bilan, Toyota/Lexus a connu une année record avec la vente de 7099 véhicules de plus qu’en 2017, soit un bond de 3,2 %. Les unités écoulées s’élèvent à 207 535 du côté de Toyota et à 24 111 du côté de Lexus.

Le constructeur précise que les véhicules hybrides représentent 10,3 % de ses chiffres totaux en 2018 et une hausse de près de 18 % par rapport à l’année d’avant. Les ventes de camions ont quant à elles grimpé de 6,2 %, avec 145 054 unités ayant trouvé preneur.

Parmi les marques de luxe, c’est Mercedes-Benz qui demeure la plus populaire au pays, avec 49 758 ventes, suivie de BMW, qui a écoulé 45 978 unités et d’Audi qui en a vendu 36 908. Ce dernier a connu une intéressante progression de 2,5 % d’une année à l’autre.

Des gains importants

Nissan/Infiniti a atteint des sommets inégalés dans son plus récent bilan annuel avec une progression de 1,7 % de 2017 à 2018, passant de 146 677 à 149 117 unités vendues. Nissan enregistre à lui seul 136 536 véhicules écoulés, dont les deux modèles les plus populaires ont été le VUS Rogue, vendu en 43 418 exemplaires, et le multisegment Qashqai, avec 19 662 unités écoulées. Il s’agit d’un gain impressionnant de 119,2 % pour ce dernier en comparaison avec 2017, alors que le nouveau modèle avait été vendu en 8970 exemplaires.

L’an 2018 aura aussi été rempli de gains particulièrement importants du côté de Volvo et de Mitsubishi, ceux-ci ayant respectivement obtenu des résultats en hausse de 29,8 % et de 11,1 % par rapport à 2017, soit les plus fortes progressions au pays, tous constructeurs confondus.

Volvo, qui a enregistré des chiffres records dans la dernière année avec 9217 véhicules écoulés – il en avait vendu 7102 en 2017 – attribue en partie son succès au lancement récent de la berline S60 et de la voiture à hayon V60 2019, lesquelles viennent compléter un portfolio renouvelé de produits offerts par la marque. Les VUS de la marque ont également connu du succès.

Quant à Mitsubishi, il a écoulé 25 237 unités cette année, comparativement à 22 706 dans son précédent bilan. Il s’agit du meilleur rendement du constructeur à ce jour au pays, notamment grâce au lancement en grande pompe des Outlander et Outlander PHEV, qui totalisent à eux seuls 11 038 unités vendues.

Reste à voir maintenant ce qui attend les constructeurs pour 2019…

Paratagez-le !