Portrait de l’acheteur

Portrait de l’acheteur
On peut s’attendre à ce que Cadillac Live, la salle d’exposition virtuelle que vient de lancer le constructeur de luxe américain, rejoigne bon nombre de clients. (Photos : Cadillac et Canadian Black Book)

Les 18-34 ans sont plus enclins à acheter un véhicule en ligne et à utiliser des services d’autopartage.

C’est ce qui ressort de l’étude annuelle du Canadian Black Book sur les habitudes et les comportements de l’acheteur, réalisée par Ipsos auprès de 1061 Canadiens.

Possession automobile

On y apprend que 77 % des 55 ans et plus et 69 % des 35 à 54 ans sont propriétaires ou locataires d’un véhicule ; une proportion qui diminue à 48 % chez les jeunes adultes de 18 à 34 ans.

Seulement 47 % des sondés seront prêts à acheter d’ici 24 mois ; une baisse de 4 % par rapport à l’an dernier. Les acheteurs d’âge moyen sont – avec les jeunes adultes – les plus susceptibles de se procurer une auto d’ici deux ans.

Le Canadian Black Book attribue une part de cette diminution à l’utilisation croissante des services d’autopartage.

Cependant, peu (20 %) de répondants songent à diminuer le nombre de véhicules de leur ménage d’ici 24 mois ; une proportion qui atteint 35 % chez la plus jeune génération.

Possiblement parce qu’ils ont possédé plus de véhicules, les 55 ans et plus sont nombreux à utiliser des outils en ligne – comme la calculatrice de valeur d’échange – pour se renseigner. Au moment de revendre leur auto, seulement 21 % des jeunes acheteurs ont une « bonne idée » de sa valeur.

Véhicules verts

Si le prix du carburant augmentait de 0,25 $, les hommes seraient plus enclins à envisager un véhicule à énergie alternative (58 %), tandis que 38 % des femmes en feraient autant.

Plus les propriétaires de véhicules sont jeunes, plus ils sont susceptibles d’envisager l’option verte.

Neuf ou usagé ?

Les revenus et le niveau d’instruction influencent aussi la décision d’acheter un véhicule neuf ou d’occasion. Le CBB estime que 65 % des personnes ayant fait des études universitaires – de même que les ménages ayant des revenus supérieurs à 100 000 $ par an – achètent des véhicules neufs.

À l’inverse, seulement 36 % des ménages gagnant moins de 40 000 $ annuellement ont l’intention d’acheter neuf. En termes de sexe, les hommes (60 %) se laissent un peu plus souvent tenter que les femmes (52 %) par la perspective de conduire un véhicule fraîchement sorti de l’usine.

Achat en ligne

En ce qui concerne l’achat entièrement sur le Web, sans l’entremise d’un concessionnaire, trois répondants sur dix (29 %) le feraient probablement, et les hommes seraient plus enclins que les femmes à y songer. Sans surprise, les jeunes qui ont grandi avec les technologies seraient les plus susceptibles de compléter la totalité de leur transaction en ligne (43 %) ; tout comme les ménages avec enfants (40 %).

Avec l’engouement que connaît le magasinage en ligne, on peut s’attendre à ce que Cadillac Live, la salle d’exposition virtuelle que vient de lancer le constructeur de luxe américain, rejoigne bon nombre de clients. Nous vous la ferons découvrir dans notre prochaine édition.

Paratagez-le !