AutoJournal février 2018

AutoJournal février 2018
AutoJournal février 2018

L’édition de février du magazine AutoJournal est maintenant disponible en ligne ! Vous pouvez la consulter ici, mais d’abord, quelques mots de la rédactrice en chef du magazine AutoJournal, Josée Hamelin.

Le « vert », maintenant tendance ?

L’industrie canadienne de l’automobile vient de connaître sa meilleure année de l’histoire avec plus de 2 millions d’unités vendues, et cet exploit n’est pas étranger à l’engouement des consommateurs envers les camions VUS et multisegments.

En fait, cette popularité grandissante des véhicules plus énergivores que l’automobile est un peu paradoxale, à une époque où plusieurs pays, États et provinces – incluant le Québec – ont pris des engagements en vertu de l’Accord de Paris sur le climat. À la fin de l’année, la Banque mondiale annonçait qu’après 2019, elle cesserait de financer les projets impliquant des hydrocarbures, c’est-à-dire l’exploration et l’exploitation de pétrole et de gaz.

À ce propos, la norme du gouvernement du Québec concernant les véhicules à zéro émission est entrée en vigueur le 11 janvier, et elle oblige dorénavant les constructeurs automobiles à accumuler des crédits en vendant un minimum de véhicules hybrides d’abord, et électriques ensuite. Il faut dire que le public souhaite en apprendre davantage sur ces motorisations alternatives, comme en témoigne le succès du Salon du véhicule électrique de Saint-Hyacinthe dont fait état notre page d’actualité. La directrice de l’électrification des transports d’Hydro-Québec, France Lampron, y a fait remarquer que même le président de Shell a annoncé que sa prochaine voiture serait électrique… Bien que cette affirmation ait fait le tour du monde (il a finalement opté pour une hybride), ce n’est pas seulement la voiture de Ben van Beurden qui sera verte, mais bien une partie du parc de l’entreprise, comme le soulignait le magazine Forbes. Si Shell croit que les énergies fossiles coexisteront encore des décennies avec les vertes, l’image n’en est pas moins éloquente.

Parlant d’image, celle des marques est au coeur de ce premier AutoJournal de 2018. Notre dossier vous aidera à déterminer jusqu’où il est souhaitable de propulser l’image de votre entreprise en soulignant les différentes façons d’asseoir et de cultiver votre notoriété.

L’électrification est un bon exemple de notoriété qui a mis du temps à s’affirmer… Ces dernières années, on avait parfois l’impression que les véhicules verts étaient l’apanage de granos « déjà convertis » et de lobbyistes engagés à les propager. Or, aujourd’hui, on sent que le mouvement prend de l’ampleur et qu’il y a un réel intérêt envers l’idée d’y contribuer. Est-ce que ça voudrait dire que le vert commence à devenir tendance ?

J’attends vos commentaires et je vous souhaite un bon début d’année !

Cliquez ici pour lire AutoJournal février 2018


Paratagez-le !