AutoJournal mai 2018

AutoJournal mai 2018
AutoJournal mai 2018

L’édition de mai du magazine AutoJournal est maintenant disponible en ligne ! Vous pouvez la consulter ici, mais d’abord, quelques mots de la rédactrice en chef du magazine AutoJournal, Josée Hamelin.

L’éléphant dans la pièce

L’industrie automobile canadienne a enregistré en 2017 son cinquième record consécutif pour ce qui est des ventes annuelles, pour le plus grand plaisir des 140 000 personnes dont les emplois dépendent directement de la vigueur de ce secteur.

Ces chiffres prometteurs cachent toutefois une réalité que personne n’a vraiment envie de voir : l’endettement. Car même si la dette automobile a légèrement diminué en 2017, il serait faux de penser que la santé économique des ménages est au beau fixe, puisque l’endettement général est plus élevé que dans tous les autres domaines.

Ainsi, lorsque vient le temps d’acheter un nouveau véhicule, les deux tiers des Québécois choisissent un financement de plus de 72 mois et se laissent tenter par l’idée de remplacer leur auto, souvent à perte, au bout de 54 mois. Devant ce constat, certains experts se demandent si nous ne sommes pas en train d’hypothéquer le marché des prochaines années, comme vous pourrez le lire dans notre dossier sur le financement et l’assurance consacré aux institutions financières.

À une époque où le client demande plus de transparence, il est primordial de veiller à ce qu’il comprenne bien les tenants et aboutissants de la transaction. Même si le consommateur a le devoir de s’informer, de définir son budget et de comparer, pour lui, c’est vous l’expert ! C’est sur vos connaissances et vos compétences qu’il se fie pour être guidé dans cette transaction, qui constitue souvent la deuxième plus importante du ménage.

D’ailleurs, en évaluant ses besoins et en le conseillant – même s’il avait une idée précise en entrant dans la concession – vous contribuez à la pérennité de l’entreprise ; car l’acheteur qui comprend que vous agissez dans son intérêt sera plus reconnaissant, donc plus enclin à vous recommander que celui qui a été étouffé par les paiements.

En terminant, je vous invite à participer au Sommet Solutions RH, organisé par Rousseau Communication en partenariat avec le CSMO-Auto, le 23 mai à l’Hôtel Mortagne, à Boucherville. Pour vous inscrire, visitez la section « Évènements » du site autosphere.ca. Au plaisir de vous y rencontrer !

Cliquez ici pour lire AutoJournal mai 2018


Paratagez-le !