AutoJournal août 2018

AutoJournal août 2018
AutoJournal août 2018

L’édition d’août du magazine AutoJournal est maintenant disponible en ligne ! Vous pouvez la consulter ici, mais d’abord, quelques mots de la rédactrice en chef du magazine AutoJournal, Josée Hamelin.

Rendez-vous service…

Le département de service est indispensable à la pérennité. Ce poste de revenus est aussi le prolongement de la lune de miel avec le client, qui souhaite voir sa nouvelle acquisition traitée aux petits oignons. On peut avoir tendance à l’oublier lors de périodes de ventes records, mais augmenter la rentabilité des opérations fixes deviendra un enjeu encore plus pertinent si les ventes se stabilisent, comme le prévoient plusieurs analystes.

Une étude réalisée par Cox Automotive en 2016 révélait que seulement 30 % des acheteurs effectuent leur entretien en concession. Dans les 70 % restants, on retrouve un marché potentiel qui se chiffre à plusieurs milliards de dollars.

En plus de couvrir les frais de la concession, le service offre une valeur ajoutée au client, qui bénéficie entre autres de l’expertise de techniciens certifiés qui connaissent mieux son véhicule que quiconque. Toutefois, l’expérience qu’il y vit doit être impeccable, parce qu’elle influencera grandement la décision d’acheter son prochain véhicule au même endroit.

Toujours selon l’étude de Cox Automotive, plusieurs facteurs – grandement influencés par les perceptions – dissuadent les consommateurs de vous confier leur entretien mécanique. Ils ont souvent l’impression que les coûts y sont déraisonnables (pièces et taux horaire de la main-d’oeuvre) et ils craignent la surfacturation. À cela s’ajoute la distance entre leur domicile et la concession. Comme vous pourrez le lire dans notre dossier, différentes initiatives permettent d’accroître la transparence et la rentabilité du service. Dans sa chronique, notre spécialiste de la vente Yvon Deguire mentionne que la livraison d’un véhicule est déterminante parce que c’est souvent à ce moment que le client décide s’il vous confiera aussi son entretien. Pourquoi ne pas l’inviter au service afin de lui en démontrer la qualité, suggère-t-il, question de fixer le premier rendez-vous ?

Notre experte du financement et de l’assurance, Lyne Bourdeau, aborde l’importance de favoriser des relations harmonieuses entre directeur commercial et responsable du service. Elle fait aussi mention de quotas imposés par certains constructeurs qui contribuent à ralentir le règlement des demandes de réparation sous garantie.

Quand on vous demande ce qui vous distingue de la concurrence, vous répondez généralement : « Le service. » Le vôtre est exceptionnel ? Ébruitez-le et assurez-vous que chaque client peut énumérer à ses proches au moins une bonne raison de faire affaire avec vous !

Cliquez ici pour lire AutoJournal août 2018


Paratagez-le !