Bernard Ferland quitte la CCARQ

CCARQ

Bernard Ferland

Principal artisan d’une restructuration interne et d’une refonte des règlements de la corporation, Bernard Ferland a décidé de quitter son poste de vice-président exécutif de la Corporation des concessionnaires de la régionale de Québec (CCARQ). Devenu vacant à la fin d’août, son poste devrait être comblé d’ici la fin de septembre.

Bernard Ferland avait été embauché dans un premier temps en février 2009, pour un mandat de trois ans, comme directeur général de la corporation régionale de Québec. En plus d’assumer la direction du Salon de l’auto de Québec, il avait notamment contribué à mettre sur pied la Fondation Mobilis, lancée en octobre 2009 et vouée à soutenir des causes reliées à la mobilité des personnes. Plus tard, en juin 2011, il avait complété une première phase de restructuration organisationnelle de la CCARQ en créant quatre divisions d’affaires dont celles du Salon de l’auto de Québec et des communications.

«Il fallait changer la culture de fonctionnement de la corporation, rehausser l’image de la corporation, redresser le Salon de l’auto qui était en perte de vitesse. Il fallait aussi s’attaquer à une refonte complète des règlements datant aussi loin que 1923, et pour tout dire, mon principal objectif était de laisser la corporation dans un meilleur état qu’elle l’était», de résumer Bernard Ferland sur son rôle dans la CCARQ.

Précisant qu’il avait prévenu depuis quelque temps la corporation de son éventuel départ, ce qu’a confirmé Benoît Theetge, président de la CCARQ, Bernard Ferland a indiqué qu’il sera en disponibilité pour un certain temps afin de faciliter la transition avec son successeur qui devrait être connu d’ici la fin de novembre. Quant à son nouveau virage, Bernard Ferland a fait savoir qu’il se joindra au Groupe Cadrin à titre de vice-président au développement des affaires de cette entreprise.

Paratagez-le !