Pour augmenter les ventes lors d’un salon

Pour augmenter les ventes lors d’un salon
Stéphanie Bélanger, conseillère aux ressources humaines, Corporation Mobilis ; Julien Roy, conférencier et Marco Lamontagne, conseiller en relation de travail, Corporation Mobilis. (Photo : Caroline Morneau)

À l’approche du Salon International de l’auto de Québec (SIAQ), qui se déroulera en mars, la Corporation Mobilis offrait à ses membres, le 6 février, une formation en vente spécialement conçue pour ce type d’évènement. L’approche du client en salon, explique le conférencier, diffère de celle préconisée en concession.

Le formateur, Julien Roy, énumérait durant sa présentation de 2 h, plusieurs astuces, notamment en ce qui a trait au non verbal à adopter, à l’accueil des clients et à la manière d’aborder les visiteurs, dans le cadre d’un salon.

Il a d’abord expliqué en quoi le facteur humain et la capacité à se montrer sympathique aux yeux des gens ont une importance particulière dans ce contexte. Quand plusieurs kiosques sont aménagés au même endroit et qu’il y a foule, dénote-t-il, il est facile de passer inaperçu.

Pour se démarquer, les conseillers aux ventes, en plus d’être souriants et dynamiques, doivent cibler les individus et faire preuve de jugement en leur posant les bonnes questions. Ils doivent faire un tri rapide entre les clients potentiels et les visiteurs qui ne semblent pas enclins à acheter.

Plusieurs conseillers aux ventes présents lors de la conférence se sont dits surpris des différences entre l’approche à adopter lors d’un salon et les techniques à appliquer en concession.

Plus de détails sur la formation dans la prochaine édition d’Autojournal.

Paratagez-le !