5,2 millions injectés pour de la formation

5,2 millions injectés pour de la formation
Les professions visées par ces projets, notamment dans le domaine de la mécanique automobile (autant dans les garages que dans les concessions), sont celles où la pénurie de main-d’œuvre qualifiée se fait le plus sentir.

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, a annoncé un soutien de près de 5,2 millions de dollars pour la formation en alternance travail-études de 278 travailleurs dans les secteurs de la fabrication métallique industrielle et de l’automobile.

Les professions visées par ces projets, notamment dans le domaine de la mécanique automobile (autant dans les garages que dans les concessions), sont celles où la pénurie de main-d’œuvre qualifiée se fait le plus sentir. Les travailleurs seront formés dans le cadre de 12 projets différents, déployés dans plusieurs régions du Québec, dont deux seront pilotés par le Comité paritaire sur l’industrie des services automobiles des Cantons de l’Est, un par le Comité paritaire de l’industrie des services automobiles de la région de Québec et neuf par le Comité sectoriel de la main-d’œuvre dans le secteur de la fabrication métallique industrielle.

L’aide financière est accordée dans le cadre du Programme de formations de courte durée privilégiant les stages dans les professions priorisées par la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT). Ce programme, financé par l’intermédiaire du Fonds de développement et de reconnaissance des compétences de la main-d’œuvre, est dessiné, et les professions sont priorisées par la CPMT.

Paratagez-le !