Les ventes progressent légèrement en mai

Les ventes progressent légèrement en mai
L’économiste de la Banque Scotia, Juan Manuel Herrera, estime encore le taux annuel désaisonnalisé (SAAR) à 1,93 million d’unités, soit un calcule stable par rapport aux mois précédents. (Photo : Banque Scotia)

Les ventes de véhicules neufs au Canada ont connu un léger regain en mai, le taux annuel désaisonnalisé (SAAR) enregistrant une hausse de 0,2 % par rapport à avril.

L’économiste de la Banque Scotia, Juan Manuel Herrera, estime encore le taux annuel désaisonnalisé (SAAR) à 1,93 million d’unités, soit un calcule stable par rapport aux mois précédents. Il explique ces résultats par l’arrivée de l’été et par la saison des remboursements d’impôts qui en encourageraient plus d’un à acheter. L’économiste remarque toutefois que les ventes continuent de chuter d’une année à l’autre, mai 2019 ayant enregistré une baisse de 5,6 % par rapport au même mois en 2019. Il s’agit du 15e mois consécutif qui enregistre un déclin d’une année à l’autre.

M. Herrera estime que l’année 2019 se terminera avec 1,94 million d’unités écoulées.

Aux États-Unis

Les ventes de véhicules neufs ont également connu un regain, en mai, aux États-Unis, avec un taux annuel désaisonnalisé (SAAR) s’élevant dorénavant à 17,31 millions d’unités, soit une hausse de 5,4 % par rapport à avril. L’économiste estime que les Américains termineront l’année avec 16,8 millions de véhicules neufs vendus, soit un résultat un peu inférieur à celui de l’an dernier avec 17,2 millions d’unités.

Paratagez-le !