Les ventes chutent encore

Les ventes chutent encore
Les ventes de véhicules neufs au Canada on connu une baisse de 7,2 %, en juin, par rapport au même mois en 2018. (Photo : Banque Scotia)

Les ventes de véhicules neufs au Canada ont connu une baisse de 7,2 % en juin, comparativement au même mois en 2018. Cette baisse entraîne un déclin de 2,3 % du taux annuel désaisonnalisé (SAAR) par rapport au bilan du mois de mai.

Il s’agit du seizième mois consécutif à enregistrer une baisse du nombre de véhicules neufs écoulés, d’une année à l’autre. Malgré tout, l’économiste de la Banque Scotia, Juan Manuel Herrera, estime encore le taux annuel désaisonnalisé (SAAR) à 1,93 million d’unités. Il anticipe qu’une croissance économique durant la seconde moitié de 2019, mixée à des chiffres qui avaient été plutôt faibles à la fin de 2018, fera en sorte que les ventes, d’ici la fin de l’année, connaîtront un léger regain.

M. Herrera estime à 1,94 million le nombre d’unités écoulées en 2019. Rappelons qu’en 2017, 2,04 millions de véhicules ont trouvé preneur au pays, et qu’en 2018, 1,98 million d’unités ont été vendues.

Aux États-Unis

Du côté des États-Unis, les ventes continuent d’aller bon train avec un taux annuel désaisonnalisé (SAAR) qui a atteint 17,30 millions d’unités en juin, soit des résultats stables par rapport à mai. L’économiste anticipe néanmoins un ralentissement durant la deuxième portion de 2019, en raison de la situation économique et de l’incertitude politique qui règne au pays. Il estime encore à 16, 8 millions le nombre de véhicules écoulés durant l’année.

Paratagez-le !