Une grande routière avec l’ADN d’un cheval de course

Une grande routière avec l’ADN d’un cheval de course
Davantage d’espaces de rangement, à l’avant et à l’arrière du véhicule, ont été conçus afin d’en faire une voiture de « tous les jours ». (Photos : McLaren)

En proposant la GT, McLaren emprunte une stratégie d’élargissement de son marché.

C’est en juin que McLaren dévoilait à Montréal, en première canadienne, sa nouvelle routière. Reconnu pour ses voitures de haute performance destinées principalement aux circuits fermés, le constructeur britannique profitait de la frénésie du Grand Prix de Montréal pour lancer la McLaren GT, qui, comme l’indique l’abréviation « GT », vise le marché des grandes routières.

« C’est complètement nouveau dans le catalogue McLaren, explique Charles St-Roch, directeur des ventes chez McLaren Montréal. Oui, elle a l’ADN d’une voiture de course, mais son dégagement au sol est plus élevé, l’intérieur est plus soigné et des espaces de rangement ont été conçus pour en faire une voiture qu’on peut utiliser tous les jours. La clientèle visée occupe un petit créneau qui offre toutefois un beau potentiel de croissance. On parle ici de passionnés qui pourront choisir parmi plusieurs options pour faire de leur McLaren GT une voiture unique. »

Un nouveau marché

McLaren compte redéfinir les règles des Grand Touring avec cette nouvelle voiture pour un nouveau public. Il s’agit de la première vraie catégorie de « grand tourisme » dans la famille de produits McLaren, parmi les véhicules des catégories Sport, Super et Ultimate. Cela dit, il s’agit bel et bien d’une voiture de performance avec son moteur central turbocompressé à huit cylindres de quatre litres, qui développe 612 chevaux et la propulse à 100 KM/H en 3,2 secondes. On parle d’une vitesse maximale de 326 km/h. Mais pour cette nouveauté, au-delà de la puissance, un soin tout particulier a été porté au confort et au luxe.

La McLaren GT présente les attributs classiques d’une Grand Touring en termes de performance et de capacité d’accéder aux grands réseaux routiers. Elle partage des lignes inspirées de la super sportive McLaren Speedtail, dévoilée en octobre 2018. La carrosserie distinctive et élégante est très légère grâce une structure en fibre de carbone et des panneaux en aluminium. Les lignes aérodynamiques jouent aussi sur la performance.

Son système de suspension Proactive Damping Control promet un niveau de confort remarquable qui, combiné à un système de direction hydraulique, livre la conduite dynamique pour laquelle McLaren est renommée.

Le freinage et la direction à basse vitesse ont été optimisés pour plus de confort d’utilisation au quotidien. De plus, la hauteur de caisse et la garde au sol sont conçues pour une meilleure utilisation en ville.

Plusieurs options permettront aux clients de personnaliser leur McLaren GT.

Une voiture de tous les jours

Qui plus est, pour démontrer que le constructeur anglais veut commercialiser la GT comme une voiture de « tous les jours », la nouvelle venue offre une capacité de rangement totale de 570 litres. Cela inclut un porte-bagages arrière accessible par le hayon vitré sur toute la longueur, offert avec commande électrique. Sa dimension lui permet de contenir un sac de golf ou des skis.

L’intérieur a aussi été dessiné avec un grand souci de raffinement. Son système d’infodivertissement est le plus sophistiqué proposé par McLaren à ce jour ; il comprend la cartographie de navigation classique HERE et des informations sur l’état de la circulation en temps réel.

Soulignons que la McLaren GT représente le quatrième nouveau modèle introduit dans le cadre du Track25 Business Plan de McLaren, annoncé l’année dernière.

Selon Andy Thomas, vice-président du marketing et des communications pour McLaren Automotive, il s’agit en effet d’une toute nouvelle direction pour le constructeur anglais. « Nous avons appliqué les paramètres qui définissent le « grand tourisme » et lui avons donné un accent McLaren. Il en résulte une voiture puissante, légère et très maniable, qui offre toutefois plus d’espace et un habitacle luxueux. Notre campagne de marketing, #NewRules, est d’ailleurs axée sur notre interprétation de ce que doit être une GT.

Enrichir la communauté

Comme le confirme M. Thomas, la stratégie de McLaren est de diversifier sa clientèle. « Nous voulons ajouter à notre base d’amateurs de piste une nouvelle génération de mordus de la grand-route. Pour atteindre cet objectif, nous allons travailler en collaboration avec nos concessionnaires pour accueillir ces clients potentiels et leur faire essayer la voiture, souvent pour la première fois. »

Selon lui, l’approche commerciale se fera donc en collaboration avec les concessionnaires, mais aussi avec les médias spécialisés et une sélection d’influenceurs qui mousseront la marque auprès d’un nouvel auditoire. « Nous voulons qu’en partageant cette expérience, ces nouveaux clients deviennent des membres de la communauté McLaren. »

Paratagez-le !