Movin’On : de la parole aux actes

Movin'On 2018
Plus de 4000 participants ont pris part au Sommet Movin'On tenu à l'Arsenal dans Griffintown du 30 mai au 1er juin. (Photos : Josée Hamelin)

Plus de 4000 congressistes étaient rassemblés à l’Arsenal, dans le quartier Griffintown de Montréal, pour l’édition 2018 du Sommet Movin’On, du 30 mai au 1er juin.

Au-delà des ambitions, l’évènement – qui se veut une plateforme où les acteurs intéressés par un développement plus vert de la mobilité et des transports – a mis de l’avant des initiatives concrètes afin de faire bouger les choses.

Ainsi, Michelin, qui organise ce rassemblement international en collaboration avec C2 et de nombreux partenaires, a annoncé que d’ici 2048, tous ses pneus seront fabriqués de matériaux renouvelables et qu’ils seront recyclés à 100 %.

L’électrique au prix du diesel
La Compagnie Électrique Lion a dévoilé un minibus 100 % électrique qui peut parcourir 240 km avec une seule charge. Son président et fondateur Marc Bédard, qui a aussi promis le dévoilement d’un camion urbain électrique dans 6 mois, a souligné que son bus sera vendu au même prix qu’un modèle diesel de grandeur similaire, c’est-à-dire de 275 000 à 400 000 $, tout dépendamment des équipements.

Exporter nos talents
La vice-première ministre, Dominique Anglade, a dévoilé un plan d’action pour l’industrie du transport terrestre dans lequel le gouvernement du Québec injectera 120 millions de dollars. Il vise entre autres à favoriser la recherche et l’innovation tout en augmentant la présence des entreprises d’ici à l’extérieur du pays.

L’hydrogène pour contrer l’angoisse de la panne
L’entreprise Symbio, basée en France, a dévoilé un module à hydrogène qui s’installe sur les véhicules électriques afin de tripler leur autonomie. Son directeur général, Fabio Ferrari a signalé que cette solution (H2Motiv L), qui s’installe dans des camionnettes, bennes à ordures, bus et VUS permet de recharger un véhicule en hydrogène en moins de 10 minutes.

En plus de ces annonces, nous avons eu la chance d’assister à plusieurs conférences qui seront résumées dans nos prochaines éditions imprimées.

Si vous n’avez pas pu prendre part au Sommet Movin’On, sachez qu’il sera de retour à Montréal du 4 au 6 juin 2019.

En attendant, voici un aperçu de l’édition de cette année.

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a souligné les succès et ambitions de son administration, des bus hybrides à la ligne rose. On la voit en compagnie du président et chef des opérations de Michelin, Jean-Dominique Senard, lors de la plénière d’ouverture.
De nombreuses solutions étaient mises de l’avant, dont la conversion des véhicules à combustion interne vers la propulsion électrique comme le propose l’entreprise montréalaise Ecotuned.
De l’équipe de la Corporation des concessionnaires d’automobiles de Montréal, on reconnaît Catherine Vachon et Luis Pereira qui participaient à leur premier Movin’On.
La vice-première ministre Dominique Anglade lors de l’annonce du Plan d’action pour le transport terrestre 2018-2023.
Vendues environ 23 000 $ chacune, les navettes de l’entreprise Wattman, basée à Granby, sont utilisées un peu partout dans le monde, dont à l’aéroport Heathrow de Londres.
Qui a dit que les bonnes idées devaient absolument venir de loin ? La compagnie LeddarTech, dont le siège social est à Québec présentait ses radars LiDAR conçus pour guider les véhicules autonomes.
Le président et fondateur de la Compagnie Électrique Lion, de Saint-Jérôme, était très fier d’avoir tenu son pari de mettre au point un bus 100 % électrique et économiquement compétitif en à peine un an.
Le minibus de la Compagnie Lion peut parcourir 240 km avec une seule charge. D’ici six mois, un camion électrique urbain devrait également être lancé.
Au kiosque de Total Canada, Isabelle Viger présentait les stations multicarburant disponibles en Europe.
De l'équipe de Michelin : Cyrille Roget, directeur des communications scientifiques et Nicolas Beaumont, vice-président principal de la mobilité durable ont mentionné que d’ici 2048, 100 % des pneus conçus par le fabricant seront recyclés, en plus d’être composé à 80 % de matériaux renouvelables.
Jean-François Dumas, directeur régional pour l’Est du Canada chez Gestion de parc de véhicules Element en compagnie de Maxime-Olivier Hinse et Marc-André Vézina, des Services de café Van Houtte, une division de Keurig.
Fabio Ferrari, directeur général de l’entreprise française Symbio, a présenté un module à hydrogène qui peut rapidement s’installer sur les véhicules électriques pour augmenter leur autonomie. Même si l’idée semble prometteuse, de nombreux participants ont déploré la lenteur ou le manque de volonté pour développer un réseau de distribution en hydrogène digne de ce nom ce côté-ci de l’Atlantique…
Sabrina Paradis, du groupe automobile Krono (St-Basile Ford et Kia Chambly) et Marylin Rémillard, de l’Association pour le développement de la recherche et de l'innovation du Québec, (ADRIQ) étaient très heureuses de participer à l’évènement.
Lors d’un souper avec la presse nord-américaine, Joanie Martin, chef de l’exploitation de Michelin North America, a raconté comment Édouard et André Michelin ont greffé le gène de l’innovation à l’ADN de leur compagnie, il y a plus de 100 ans, de leur première course de vélo, où ils ont voulu prouver la viabilité des pneus à air à nos jours.

Paratagez-le !