Mercedes Sprinter 2019 : à l’ère de la connectivité

Mercedes Sprinter 2019
Les dirigeants de Mercedes-Benz Vans, d’Amazon.com et de la Caroline du Sud étaient de la partie pour l’inauguration de la nouvelle usine de Mercedes-Benz Vans, à Charleston. (Photos : Thomas Ethier)

Mercedes-Benz Vans présentait le 5 septembre sa toute dernière version du fourgon Sprinter, dévoilée en grande pompe dans le cadre de l’inauguration officielle de la nouvelle usine de Charleston, en Caroline du Sud.

L’immense installation d’un million de pieds carrés, construit au coût de 500 millions $, aura d’ailleurs fait les manchettes dans tout l’état de Caroline du Sud : à partir de maintenant, le Sprinter sera construit en Amérique du Nord.

Et son implantation dans les parcs de véhicules du continent pourrait créer, selon la compagnie, une véritable révolution qui dépassera cette fois-ci la limite physique du véhicule.   Le modèle 2019 permettra aux entreprises de toutes tailles de profiter d’une solution de connectivité avancée pour la gestion de leurs ressources.

Développé en partenariat avec Amazon.com — qui a déjà commandé 20 000 Sprinter —, ce système est conçu pour être flexible et modulé en fonction des besoins variés des parcs de véhicules nord-américains.

« Ce n’est plus seulement une fourgonnette : c’est un outil digital, a lancé Michael Balke, président et PDG de Mercedes-Benz Vans. Aujourd’hui, le client a besoin d’un support complet, une solution qui aille au-delà de la voiture. Nous leur offrons maintenant un puissant outil pour leur entreprise. »

Un système pour tous

Malgré l’ampleur des présentations, cette solution à la fine pointe de la technologie s’adresse aussi en grande partie aux parcs de beaucoup plus petites tailles. Comme l’explique Benedikt Rebmann, directeur de produits pour le Canada, bon nombre d’entreprises pourraient y voir l’occasion d’entrer de plain-pied dans l’air de la connectivité.

« Cette option fera certainement une différence pour les entreprises qui n’avaient pas jusqu’à maintenant le volume nécessaire pour rentabiliser l’implantation d’un système électronique de gestion, résume-t-il. En se dotant de Sprinter 2019, les propriétaires de parcs de véhicules achètent une solution complète, peu importe leur taille. Les véhicules pourront facilement être connectés à internet et branchés au système de gestion Mercedes PRO connect, et ainsi générer toutes les données utiles à la gestion du parc. »

Bien que les acquéreurs canadiens devront attendre jusqu’à 2020 pour profiter de la solution de connectivité Mercedes Pro, ceux-ci peuvent en faire l’acquisition dès maintenant et activer le tout dès que le système sera implanté au pays.

Le portail  Mercedes PRO connect

 Le logiciel Mercedes PRO connect a donc été conçu pour permettre au gestionnaire, comme au conducteur, d’accéder à un ensemble d’informations qui faciliteront leur travail en temps réel, et la gestion des activités de l’entreprise par l’analyse des données générées.

Le gestionnaire, en plus d’avoir tous les détails de l’état du véhicule – localisation, essence, état de l’huile, des freins, arrivés des chauffeurs à destination, etc. — a accès à son statut en temps réel — fenêtre ouverte, portière verrouillée, etc. — et peut communiquer avec le conducteur à tous moments.

Les parcs plus imposants pourront quant à eux construire des bases de données leur permettant de gérer les activités.

Le conducteur, pour sa part, a accès à une application mobile qui, en plus de lui donner tous les détails du travail à effectuer, lui permet de communiquer toute l’information pertinente au gestionnaire.

Un répertoire complet est généré à partir de toutes ces données, incluant le nom du conducteur pour chaque déplacement, le kilométrage moyen du véhicule, etc. Des données qui permettent de générer de précieuse statistique, pour maximiser l’efficacité des opérations de l’entreprise.

Encore plus flexible

Dans un esprit d’adaptation, la Sprinter 2019 a également été conçue pour correspondre de façon encore plus précise aux besoins des entreprises, avec plus de 1700 configurations possibles. « Si nos derniers modèles offraient plusieurs options, la version 2019 offre des options de personnalisation encore plus étendues, que ce soit par la disposition des espaces de rangement ou du tableau de bord. », ajoute — M. Rebmann.

Voici un aperçu de ce grand dévoilement nord-américain :

Les médias canadiens ont pu tester la Sprinter 2019 sur les routes de Charleston, en Caroline du Sud, en bordure de l’océan Atlantique.
C’est ce Sprinter aux couleurs d’Amazon.com qui aura brisé la glace, devant les centaines de personnes rassemblées pour le dévoilement
Employés, partenaires et médias étaient rassemblés pour le lancement et inaugurer l’usine nord-américaine où seront dorénavant produites les Sprinter.
Michael Balke, président et PDG de Mercedes-Benz Vans
Dave Clark, vice-président des opérations mondiales d’Amazon
Michael Balke, président et PDG de Mercedes-Benz Vans; Volker Mornhinweg, chef de la division Vans de Mercedes-Vans; Henry McMaster, gouverneur de la Caroline du Sud et Dave Clark, vice-président des opérations mondiales d’Amazon
Quelques-uns des rares équipements ouverts aux photographies des médias.
Cette portion de l’usine servira à l’assemblage des panneaux latéraux du Sprinter.
Construite au coût de 500 millions de dollars, la nouvelle usine du constructeur élargit les installations existantes de Charleston d’un million de pieds carrés.
Une courte démonstration du système de gestion Mercedes Pro, qui illustre à droite l’outil offert aux conducteurs et à gauche, aux gestionnaires.
Les modèles canadiens seront offerts avec un moteur diesel à six cylindres de 3 litres. L’option du moteur à essence 2 litres à quatre cylindres sera également offerte en 2018.

Paratagez-le !