Deux premiers étudiants joignent les rangs : Andy Ta motivé à côtoyer les parcs

Andy Ta, étudiant en génie de la production automatisée, et Meng Lim, ing. jr, diplômé en génie mécanique de l’ÉTS, sont photographiés ici avec le moteur thermique de la camionnette du CGER, qui compte 300 000 km et que l’on remplace par un moteur électrique qui devrait en parcourir un million !  (Photo: Andy Ta)

Andy Ta, étudiant en génie de la production automatisée,
et Meng Lim, ing. jr, diplômé en génie mécanique de
l’ÉTS, sont photographiés ici avec le moteur thermique
de la camionnette du CGER, qui compte 300 000 km et
que l’on remplace par un moteur électrique qui devrait en
parcourir un million ! (Photo: Andy Ta)

La NAFA, chapitre du Québec, est heureuse de la venue de deux étudiants parmi ses membres, et souhaite en accueillir davantage dans les prochaines années.

Récemment, deux étudiants joignaient les rangs de la NAFA afin de mieux comprendre la gestion de parc et de combler certains besoins des gestionnaires qu’ils côtoieront au fil de leur carrière.

Voilà un bon début pour l’association, qui désire accroître sa visibilité auprès des étudiants dans les domaines de l’ingénierie mécanique et de la logistique du transport, afin de contribuer à former une relève de gestionnaires de parcs de véhicules. C’est notamment dans la quête d’un tel avancement professionnel qu’Andy Ta, étudiant au programme de Génie de la production automatisée à l’ÉTS, s’inscrivait récemment à la NAFA.

Andy est un passionné de mécanique automobile. Dans le cadre de ses activités parascolaires, il travaille avec d’autres étudiants sur un projet de conversion d’une camionnette de travail en véhicule électrique.

Pourquoi devenir membre de la NAFA ?

Il y a un an, Nigel Maund, ingénieur et directeur régional du développement des affaires de Webtech Wireless, qui assure la vice-présidence du secteur Programmes et formation à la NAFA, proposait à Andy de devenir membre afin de rencontrer des gestionnaires de parcs potentiellement intéressés par son projet.

« En tant que mentor de mon projet, M. Maund m’a judicieusement suggéré de devenir membre de la NAFA, car je souhaitais avoir l’occasion de discuter avec des professionnels du milieu, de recevoir leurs conseils et d’obtenir leur réaction quant à mon projet, pour que celui-ci soit bénéfique à l’industrie », explique Andy Ta, qui a d’ailleurs démarré sa propre entreprise de conversion.

« Le fait de participer aux divers événements de la NAFA m’a permis d’acquérir des connaissances et de profiter de l’expérience des membres. Cela m’a également aidé à mieux cerner les besoins de ce domaine complexe de la gestion de parcs. »

Un projet concret

« Notre projet consiste à donner une deuxième vie aux camionnettes à usage intensif en les convertissant en véhicules électriques. Nous remplaçons le moteur thermique d’origine par un système motopropulseur électrique à la fine pointe de la technologie. L’objectif est de créer des camionnettes électriques qui seront profilées pour une utilisation urbaine, où les distances parcourues sont moins importantes », explique l’étudiant à l’avenir prometteur.

« Présentement, notre équipe est en cours de fabrication de deux prototypes de camionnettes Ford F-150 2010 ayant 300 000 km au compteur. Suite aux essais sur route, nous souhaitons présenter les résultats de nos tests aux décideurs de l’industrie, dans l’espoir de susciter un intérêt à bâtir des collaborations futures. »

Membre étudiant

Pour devenir membre étudiant à la NAFA, il faut être inscrit aux études à temps complet (12 crédits en cours, minimum), et qu’on poursuive un programme d’études qui englobe certains objectifs de la NAFA. Les détails sont présentés sur le site Internet de la NAFA.

Paratagez-le !