Boisvert Mitsubishi : élargir ses horizons commerciaux

CamAuto

Directeur général des ventes de Boisvert Mitsubishi à Blainville, Michael Charland se chargera lui-même de l’expansion du secteur commercial.
(Photo: Josée Hamelin)

Boisvert Mitsubishi a été l’une des premières concessions de la marque nippone à s’établir au Québec en 2003. Maintenant que sa réputation n’est plus à faire dans la vente de véhicules neufs et d’occasion, elle veut élargir ses horizons commerciaux.

Directeur général des ventes depuis 2011, Michael Charland se chargera lui-même de développer le segment des parcs automobiles. « Actuellement, le volet commercial représente à peine 5 % de nos ventes annuelles, mais nous avons de grandes ambitions, assure-t-il, et nous sommes prêt à y mettre les efforts nécessaires. »

Avec une quinzaine de voitures vendues aux parcs, il ne compte rien de moins qu’atteindre le cap des 50 véhicules d’ici l’an prochain.

Sa stratégie d’expansion consistera d’abord à approcher les commerces de la Rive-Nord et des Laurentides. « Nous viserons surtout les entreprises de location, les restaurants et les institutions », souligne-t-il.

Économie et fiabilité

Les trois principaux modèles mis de l’avant par M. Charland sont la Mitsubishi Mirage, le RVR et la i-MiEV.

Offerte à quelque 10 000 $, la Mirage est une petite voiture économique qui consomme 5,3 litres aux 100 km sur route et 6,4 litres aux 100 km en ville. « Elle convient bien aux compagnies de location, aux services de livraison des restaurants et aux écoles de formation automobile. »

Beaucoup plus gros, le RVR est un multisegment compact fiable et polyvalent. Comme la Mirage, il est assorti d’une garantie de 10 ans ou 160 000 km sur le groupe motopropulseur et il vient avec l’assistance routière pendant 5 ans, sans limite de kilométrage.

Il y a deux ans, Boisvert Mitsubishi a réalisé une importante transaction avec ce modèle, en fournissant 50 véhicules à la compagnie de location Enterprise.

De l’électricité dans l’air

La première voiture entièrement électrique de Mitsubishi, la i-MiEV, fait également partie des modèles proposés aux gestionnaires de parcs. Ce sont surtout les institutions et les municipalités qui optent pour ce modèle muni du système EVSE niveau 2 de 240 volts.

À elle seule, la concession Boisvert Mitsubishi représente 10 % du volume de ventes d’i-MiEV au Canada. Récemment, les villes de Lorraine et de Sainte-Sophie ont pris le virage vert en intégrant ce véhicule à zéro émission à leur parc automobile.

Les rôtisseries Saint-Hubert, qui sont partenaires du Circuit électrique du Québec, en ont également acquis trois pour leurs livraisons.

Boisvert Mitsubishi fait partie du Groupe Boisvert, un regroupement de trois concessionnaires indépendants bien établis (Boisvert Kia et Boisvert Chevrolet). Située en bordure de la route 117, au 418 boulevard Curé-Labelle, à Blainville, la concession bénéficie d’un emplacement de choix qui lui fournit visibilité et achalandage, à deux pas de la métropole.

Cette année, M. Charland a assisté pour la première fois aux activités de la NAFA. Pour lui, ce fut une excellente occasion d’établir le contact avec les différents intervenants du milieu : des contacts qui seront sans doute utiles à l’expansion de son segment commercial.

Paratagez-le !