Shell : Ravitailler son parc automobile

Shell

Josh Ferguson, directeur national des ventes, Parcs automobiles commerciaux, Shell Canada (Photo: Shell)

Choisir la bonne carte de carburant peut améliorer l’efficacité de vos opérations et vous aider à en réduire les coûts.

Que vous gériez quelques douzaines ou quelques milliers de véhicules, la réduction des dépenses en carburant est une priorité pour tous les gestionnaires de parcs. En effet, il peut être facile de perdre le contrôle avec autant de conducteurs et de véhicules.

Plusieurs fournisseurs offrent des outils pour aider les gestionnaires de parcs automobiles à mieux contrôler leurs dépenses. L’un de ces fournisseurs est Shell, et selon Josh Ferguson, directeur national des ventes pour les parcs automobiles commerciaux de Shell Canada, sa solution reçoit des critiques fort élogieuses de la part de sa clientèle.

« Il s’agit d’un programme inégalé », explique M. Ferguson. « C’est ce que nos principaux clients affirment. Ils trouvent notre solution intuitive et croient qu’il s’agit de la meilleure sur le marché. Nous savons donc que nous offrons un bon produit. »

Cartes de carburant

Les principales solutions de Shell pour la gestion de carburant touchent justement les cartes de carburant : la carte Shell Fleet Card et la carte Shell Fleet Navigator. La différence ? La carte Shell Fleet Card peut seulement être utilisée dans des stations-service Shell – plus de 1200 au Canada seulement. Quant à la carte Shell Fleet Navigator, elle peut être utilisée dans ces stations, de même que dans n’importe quelle station ou garage où les cartes MasterCard sont acceptées.

Les deux cartes transmettent cependant des données au système eTRAC de Shell, qui offre aux gestionnaires un accès continu aux données transactionnelles, de même qu’aux rapports et aux alertes, ce qui leur permet de savoir qui achète du carburant, à quel moment et à quel endroit.

« Grâce à eTRAC, les gestionnaires ont accès à l’information jour et nuit via leur ordinateur portable ou leur tablette. Cela leur permet d’extraire des rapports préprogrammés, de configurer des alertes et de créer des rapports personnalisés pour suivre les transactions de leurs chauffeurs. L’information est disponible en temps réel si le conducteur effectue la transaction dans une station Shell, et le lendemain si l’achat est effectué dans tout autre emplacement. »

Le directeur ajoute que eTRAC fournit également des données de troisième niveau aux gestionnaires, incluant des renseignements sur le conducteur (nom et historique détaillé des achats), sur le type de produit, l’information relative au véhicule et les lectures d’odomètre.

« Ce type de données est accessible lorsque le chauffeur utilise le réseau de Shell, explique le directeur. Les données sont visibles dans eTRAC et fournissent de l’information précieuse permettant aux gestionnaires de mieux gérer leur parc automobile. À l’extérieur du réseau, les données de troisième niveau sont disponibles pour certains détaillants sélectionnés. »

Les gestionnaires qui souhaitent obtenir des données de troisième niveau précises peuvent mettre en place des politiques internes afin que leurs chauffeurs achètent seulement du carburant chez Shell. « Il est possible d’obtenir ces données en dehors de notre réseau, mais pour être certain de les obtenir, mieux vaut prioriser nos stations-service », note M. Ferguson.

Rapports et données brutes

Bien qu’eTRAC puisse générer des rapports sur mesure et fournir des solutions intégrées à d’autres logiciels, M. Ferguson affirme que la plupart des clients de Shell profitent des rapports préprogrammés. Ces derniers sont conçus pour fournir un portrait juste aux gestionnaires et les aider à identifier des façons d’améliorer leur efficacité ou de réaliser des économies.

« Les rapports transactionnels sont les plus populaires, car ils vous permettent de voir l’heure, la date, l’endroit et la quantité de carburant achetée. Il y a également des rapports de rejets, qui indiquent par exemple si un conducteur essaie d’effectuer un achat non autorisé. Le troisième rapport le plus populaire est le relevé de facturation. »

De plus, eTRAC peut vous aider à assurer le suivi des achats par conducteur, par quart de travail, par emplacement ou pour un groupe de véhicules précis. Le système permet également de visualiser la consommation de carburant par type de produit, les restrictions de produits et de valeur, en plus de suivre les transactions en temps réel et de surveiller le solde de votre compte.

Restrictions et prévention de la fraude

Les cartes de carburant de Shell sont munies de dispositifs de sécurité de haut niveau. Une puce et un NIP rendent la carte Navigator pratiquement impossible à copier. De plus, grâce aux rapports d’exception, qui envoient une alerte au gestionnaire lorsqu’une transaction douteuse est effectuée ou si une transaction interdite est tentée, vous avez la possibilité d’être proactif en matière de fraude. En effet, vous pouvez bloquer n’importe quelle carte instantanément, en tout temps.

En outre, eTRAC peut vous aider à contrôler vos dépenses en instaurant des politiques d’utilisation des cartes pour des individus ou des groupes. Par exemple, vous pouvez fixer des limites et des restrictions par catégories de produits, valeur, horaire, jours de la semaine, réseau ou volume.

« Plus vous connaissez votre parc automobile, vos conducteurs et leurs habitudes d’achat, plus vous serez outillé pour contrôler vos dépenses. Sans compter la réduction des dépenses non autorisées », conclut le directeur.

Avec le bon fournisseur à vos côtés, vous serez en mesure de surveiller et de contrôler vos dépenses en matière de carburant, peu importe le nombre de véhicules ou de conducteurs dont vous êtes responsable. De nos jours, la technologie nous facilite la tâche et nous permet de bien prendre le pouls de nos dépenses.

Paratagez-le !