Buick Encore : silence, on roule !

Buick

Le Buick Encore est un multisegment compact à cinq passagers, destiné aux marchés mondiaux de Buick. Il est offert en versions à traction et à transmission intégrale. Crédit-photo : Stéphane Quesnel

Toyota a trouvé une idée pour attirer davantage les jeunes vers sa marque : elle en a créé une nouvelle avec Scion ! Chez GM, on est dans le même processus visant à rajeunir sa clientèle.

Imaginez si l’on avait eu à attirer la jeune et dynamique clientèle avec la marque Oldsmobile… Mission impossible avec un tel nom, me direz-vous ? J’en conviens ! Heureusement, l’Oldsmobile n’est plus au catalogue depuis quelques années. Et puis, avec la cure minceur suivant les difficultés financières de GM, on doit maintenant com­poser avec quatre marques, dont Buick. Et si cette dernière est très convoitée en Chine, on s’entend pour dire que ça sonne plutôt pépère au Québec. Peut-être préférerait-on que le véhicule s’appelle Opel Moka, comme en Europe…

Quoi qu’il en soit, après la présentation du VUS compact Chevrolet Trax, c’est au tour du Buick Encore, son jumeau de luxe, de poser ses pneus dans les salles d’exposi­tion des concessionnaires.

GM conviait d’ailleurs une bande de jour­nalistes à faire une balade d’essai dans la région de Toronto, en février dernier, pour constater comment on compte s’y prendre pour inviter une jeune clientèle à décou­vrir ce petit VUS plutôt que les populaires VW Tiguan ou BMW X1 concurrents.

Quiet tuning

Si Toyota a créé la marque Scion pour attirer les jeunes tuners de ce monde, l’approche de Buick est tout autre. Au contraire de préconiser l’allure tapageuse, Buick souhaite attirer les jeunes profes­sionnels recherchant le dynamisme dans la conduite, mais aussi la paix, le confort et le silence à l’intérieur de l’habitacle. Pour ce faire, les tuners de Buick se sont avant tout penchés sur la réduction du bruit à bord. Mais attention, il ne s’agit pas là de simple insonorisation pour arri­ver à des résultats optimaux. On parle ici d’avancée technique que les spécialistes appellent « principe de destruction de l’interférence ». Il s’agit d’annuler les fré­quences captées dans l’habitacle en émet­tant des fréquences opposées ! Ajoutons que les glaces ont une épaisseur de cinq millimètres, et que l’on a utilisé des maté­riaux insonorisants absorbant le bruit. Le résultat ? Un habitacle où le conduc­teur peut converser sur son téléphone mobile en mode mains libres, sans subir la moindre interférence sonore.

Buick

Système IntelliLink de Buick, de série, avec écran couleur à haute résolution de sept pouces et comprenant la radio, le lecteur de CD, la radio par satellite, la prise USB, la reconnaissance vocale et la technologie Bluetooth pour la téléphonie mains libres et la diffusion audio.

Compact et pratique

En plus du silence à bord, ce nouveau mul­tisegment de luxe compact combine sécu­rité, polyvalence et efficacité énergétique à partir de 26 895 $. Sa transmission inté­grale en option permet aux propriétaires d’adopter un mode de conduite actif.

Sous le capot, on retrouve le moteur Ecotec turbocompressé de 1,4 L produi­sant 138 ch, plus écologique que puis­sant, juxtaposé à une boîte automatique à 6 rapports. La consommation combinée est estimée à 7,2 L/100 km pour les mo­dèles à traction (8,2 L/100 km ville/route). Selon GM, plusieurs caractéristiques du moteur contribuent à l’efficacité énergé­tique de l’Encore, notamment : un alter­nateur à haute efficacité, une commande de régulation de tension, un système d’ali­mentation en carburant sans canalisation de retour sous contrôle électronique, ainsi qu’une coupure de l’alimentation en car­burant lors des décélérations.

 

Crédit photos : Stéphane Quesnel

Paratagez-le !