Les moteurs au diesel : Un suivi plus minutieux ?

Les moteurs au diesel
Les moteurs diesel des camionnettes modernes sont tellement élaborés qu’ils valent la peine d’être bien entretenus. (Photo : Ford)

On le sait, les moteurs diesels consomment moins que ceux à essence. Si vous êtes tenté par une automobile équipée d’un moteur de ce type, votre choix sera désormais plus limité en raison des évènements impliquant certains constructeurs européens.

Toutefois, il y a toujours la très abordable Chevrolet Cruze qui nous revient avec un nouveau moteur diesel. Du côté des camionnettes légères, on retrouve la Ram EcoDiesel 1500 et le duo Chevrolet Colorado-GMC Canyon, alors que la Ford F-150 aura son petit diesel au cours des prochains mois. Cela dit, ce type de moteur est très populaire dans les camionnettes et les fourgonnettes plus robustes.

Un entretien spécial ?

En général, une voiture ou une camionnette avec moteur diesel peut coûter plus cher à l’achat. S’il s’agit d’une camionnette, cette option peut varier de quelques milliers à plus de dix mille dollars. Pour justifier un tel investissement, il faut faire des calculs quant au kilométrage que le véhicule parcourra. Un moteur diesel est nettement plus économique, mais le prix du litre de carburant diesel est présentement plus élevé que celui du litre d’essence. Alors, si l’on veut profiter des avantages du diesel, on doit rouler beaucoup et ne pas oublier que cette approche requiert aussi un entretien plus minutieux.

Ronald Auclair, spécialiste maintenant à la retraite de Cummins au Canada, nous disait que malgré les récents développements, le carburant diesel cache encore plusieurs secrets. « Il est bon de rappeler aux utilisateurs que peu importe le domaine dans lequel ils opèrent, ils doivent entretenir ce genre de moteur tel que prescrit dans le manuel du l’utilisateur. » Nous avons comparé les recommandations de certains constructeurs pour leurs camionnettes à essence et celles pour le diesel, selon les manuels de chacune des versions, c’est à peine si elles diffèrent. Sauf pour l’addition de l’urée, l’entretien du diesel serait-il devenu aussi simple que celui du moteur à essence ?

Malgré tout, M. Auclair a formulé ses propres recommandations, qui sont assez strictes : « Il faut observer les intervalles de vidange d’huile suggérés par le constructeur et surtout utiliser les huiles qu’il recommande. » Celles-ci répondent à des normes plus sévères compte tenu de la nature de la bête. Un autre conseil important concerne les filtres à huile et à air. Selon M. Auclair, il est primordial de respecter les intervalles recommandés par le constructeur, et surtout de n’opter que pour des produits de qualité, reconnus et conçus pour le véhicule en question.

Le bon choix de carburant

Les moteurs diesels modernes fonctionnent maintenant avec un carburant sans soufre plus propre. Dans la majorité des cas, ils ne nécessitent plus de séparateur d’eau. Il faut toutefois être prudent et ne pas succomber à la tentation de le ravitailler avec un carburant meilleur marché, qui pourrait être de qualité inférieure. M. Auclair a ajouté ceci : « La batterie joue un rôle important dans le bon fonctionnement d’un véhicule au diesel. Si elle est faible, elle pourrait manquer de puissance pour lancer le moteur. »

Avec son taux de compression plus élevé, le moteur au diesel exige plus du démarreur qui, lui, exige plus de la batterie. Aussi, avec notre climat rude, tous les spécialistes vous recommanderont d’utiliser le chauffe-moteur durant la saison froide pour faciliter le démarrage du moteur au diesel.

Ce dernier a toujours ses adeptes, qui croient en sa grande économie. Toutefois, cette économie est conditionnelle à une grande utilisation. Dans son analyse des carburants alternatifs à l’essence, la publication spécialisée Vincentric estime que le coût d’achat et d’entretien d’un véhicule au diesel ne sera pas compensé par l’économie de carburant si ce véhicule n’est pas utilisé sur une grande échelle, certains éléments d’entretien étant plus coûteux. Toutefois, on y gagne s’il est utilisé pendant cinq ans ou plus et s’il est bien entretenu.

Paratagez-le !