Poids lourds : la taille a toujours son importance

Poids lourds : la taille a toujours son importance
Trois facteurs motivent la décision d'achat : l’efficacité, le coût d’acquisition, mais aussi l’économie de carburant et les coûts d’entretien à long terme. (Photo : GM)

Les camions offrent d’innombrables possibilités et configurations, mais lesquelles répondent vraiment aux besoins de votre parc ?

Saviez-vous que lorsque vient le temps de choisir le type de camions dont ils ont besoin, les gestionnaires de parcs tiennent compte de trois éléments ?

Selon Dave Sowers, directeur du marketing pour les véhicules commerciaux RAM chez FCA, trois facteurs motivent la décision d’achat. « Ils s’interrogent tout d’abord sur les capacités du camion ; il doit être capable de faire le travail. Ils ont également besoin d’un camion fiable et durable.

Au final, ils recherchent l’efficacité, soit le coût d’acquisition, bien sûr, mais aussi l’économie de carburant et les coûts d’entretien à long terme. » Parce que les véhicules utilitaires légers sont de plus en plus puissants, les gestionnaires sont en mesure d’optimiser leur parc ; on peut retrouver la puissance d’un camion d’une tonne dans un trois quarts de tonne.

« Nos véhicules utilitaires légers d’une demi-tonne offrent une capacité de remorquage de 4800 kg (10 600 lb) et une charge utile de près d’une tonne, affirme notre interlocuteur. La technologie a métamorphosé le segment du camion, permettant aux gestionnaires de parcs d’obtenir un meilleur rendement que par le passé. »

L’entretien et le service ne sont pas en reste. « Nous offrons le moteur Cummins diesel de 6,7 L, qui ne requiert qu’une vidange d’huile aux 88 500 km, réduisant le temps passé dans l’atelier et augmentant le temps passé sur la route », ajoute M. Sowers.

Il précise que le format du châssis du Ram est standard, tout comme la largeur des longerons et les dimensions de la cabine à l’essieu, de sorte que les carrosseries s’adaptent sans difficulté. « Cela facilite la tâche des spécialistes de l’aménagement et permet au client d’économiser. »

Réduire la taille avec prudence

Selon Michael Sinuita, directeur du marketing de produits pour les camions chez Ford du Canada, le poids est un élément important pour l’évaluation des besoins. « Utilisez-vous le camion pour sa charge utile ou pour le remorquage ? demande-t-il. Combien d’employés prennent place à bord ? Si vous utilisez un véhicule utilitaire léger comme le font les paysagistes, l’espace pour les passagers sera plus important. Vous cherchez alors un véhicule avec une cabine double et une plus petite cylindrée. »

Le diesel offre certains avantages, notamment pour les camions lourds. « Si vous tirez de grosses remorques dont le poids peut aller jusqu’à 11 340 kg, le diesel est mieux adapté », affirme le directeur.

Par ailleurs, il recommande la prudence lorsque vous passez à un camion de taille réduite. « Au départ, ce choix peut vous convenir, mais si vous y faites monter une équipe de travail, vous le solliciterez fortement. Les freins risquent de s’user plus rapidement et votre coût de possession pourrait grimper. » Il y a plusieurs options pour l’aménagement. « Notre cabine intègre un châssis avec un canal en C droit qui facilite l’aménagement, mentionne M. Sinuita. Si vous optez pour une plateforme surbaissée, il serait préférable d’oublier la boîte. Par contre, si vous y attachez de l’équipement lourd, le canal en C droit reste le meilleur choix. »

Gestion active du carburant

L’économie de carburant est toujours en tête de liste des préoccupations des gestionnaires de parcs de véhicules. « Grâce à nos systèmes de gestion active du carburant, les V8 peuvent passer de huit à quatre cylindres pour des applications légères », affirme Donnelly Baxter, directeur adjoint de la marque de camions Chevrolet chez General Motors.

Lorsque vient le temps de passer au service, M. Baxter affirme que partout au Canada, des concessionnaires GM du réseau classe affaires se concentrent sur les clients des parcs de véhicules. « Les concessionnaires ne sont pas nécessairement tous en mesure d’effectuer une simple vidange d’huile sur un véhicule adapté, dit-il. Parfois, ils n’ont pas le bon vérin ou le technicien apte à comprendre ce qu’il doit déplacer pour procéder aux travaux.

« Au moment de choisir un produit, il est très important de trouver le partenaire qui pourra vous aider pour la sélection, mais également pour le service. »

L’apport des employés

Obtenir des rétroactions de la part du chauffeur pour évaluer les différentes options peut faire une différence significative dans la prise de décision.

« Parlez à vos employés pour savoir si le véhicule qu’ils conduisent répond à leurs besoins », conseille Michael Sinuita, directeur du marketing de produits pour les camions chez Ford du Canada.

« Qu’est-ce qui leur manque ? Une fois cette étape franchie, vous savez exactement ce dont ils ont besoin et vous pouvez vous concentrer sur d’autres points. » La technologie a rendu les camions plus confortables, plus sûrs et plus faciles à conduire. « Par le passé, les gens peinaient à conduire de gros camions, mentionne le directeur. Nous avons ajouté la direction adaptative, qui réduit la fatigue du chauffeur, le volant étant plus facile à manier. Nous avons également ajouté une caméra à 360 degrés pour faciliter le stationnement dans des espaces restreints. »

Juste un outil

Le camion n’est qu’un outil supplémentaire, selon Fred Dixon, directeur du marketing et des ventes gouvernementales, commerciales et des parcs pour General Motors. « La sécurité demeure un élément clé de discussion avec les employés. Les camions sont maintenant équipés de caméras latérales ou arrière. » Le système StabiliTrak de GM offre un contrôle de la stabilité pour le camion, mais également pour la remorque. « Ce système applique les freins indépendamment sur les six ou huit roues, afin que le chauffeur ait une plus grande maîtrise du véhicule », affirme Connelly Baxter, directeur adjoint de la marque de camions Chevrolet pour General Motors.

La productivité est un autre élément à prendre en considération. « Nous avons lancé le premier pick-up muni d’un réseau Wi-Fi LTE permettant au chauffeur de travailler peu importe l’endroit. On peut y connecter jusqu’à sept appareils pour accommoder d’autres occupants. La console centrale offre assez d’espace pour un ordinateur portable, tandis que les rails situés de chaque côté permettent d’y classer des dossiers suspendus. »

Le frein moteur facilite la descente sur des pentes abruptes lorsque le camion est lourdement chargé. « Plutôt que de freiner, vous pouvez actionner le frein moteur, qui utilisera la compression du moteur pour maintenir la vitesse souhaitée. C’est plus simple pour le chauffeur et ça permet de minimiser l’usure des freins. »

Personnel qualifié

« C’est un gros problème pour les parcs », déclare Dave Sowers, responsable du marketing des véhicules commerciaux RAM. C’est pourquoi les gestionnaires de parcs tentent de réduire la taille de leurs véhicules tout en s’assurant qu’ils peuvent effectuer le travail avec fiabilité et efficacité. « Chaque passage à une classe supérieure vous oblige à trouver des chauffeurs certifiés et plus expérimentés », note M. Sowers.

« Si nous pouvons offrir plus de potentiel dans un plus petit format, les gestionnaires de parcs n’auront pas toujours à former des chauffeurs et à répondre aux exigences de certification pour être en mesure d’accomplir le travail. »

Paratagez-le !