Circuit Ford : une expertise à partager

Circuit Ford : une expertise à partager
Philippe Campbell, représentant de la classe affaires et William Calleya, directeur général des ventes, Circuit Ford. (Photos : Josée Hamelin)

Au cours des 45 dernières années, Circuit Ford a su bâtir des relations durables avec sa clientèle en misant sur la transparence, le service et l’innovation.

Oeuvrant pour le constructeur américain depuis près de 30 ans, son directeur général des ventes, William Calleya, estime que le savoir-faire et la passion de ses gens sont probablement ce qui motive les entreprises à y revenir année après année.

« J’ai commencé ma carrière chez Action Ford, avec le père des actuels propriétaires de Circuit Ford, relate-t-il. Lorsque l’entreprise a fermé ses portes, Peter et Phillip Mc Lean m’ont demandé de joindre l’équipe, alors j’ai fait le saut et la quasi-totalité de ma clientèle a suivi. »

Miser sur le service

Lors de chaque livraison, Circuit Ford se fait un devoir de montrer le véhicule de A à Z, pour que les fonctionnalités et les technologies soient bien comprises et donc utilisées.

Chaque année, la concession livre entre 1300 et 1500 unités et les véhicules commerciaux comptent pour environ 40 % des ventes. Les modèles les plus populaires sont les fourgons de type Transit, suivis des camions de la série F et du Ford Escape.

« Notre clientèle est diversifiée et se compose autant d’entreprises pharmaceutiques que d’entrepreneurs de la construction. »

Alors que la plupart des gens fuient les zones de travaux, l’équipe de Circuit Ford était sur le chantier de l’échangeur Turcot, quelques jours avant notre entrevue, pour l’entretien du véhicule d’un contremaître.

Ces petits plus, qui facilitent la vie quotidienne du client, amènent une clientèle qui vient d’aussi loin que Toronto ou les États-Unis. Afin de rendre l’expérience fluide, la concession bénéficie des services de Lucie Vallée, une conseillère technique dédiée aux parcs, et de nombreux chauffeurs qui sillonnent le grand Montréal.

Spécialiste des carburants alternatifs

Circuit Ford est une des seules concessions certifiées pour les conversions des moteurs à essence vers le propane ou le gaz naturel. « C’est une demande venue d’Énergir », mentionne M. Calleya. Les véhicules Ford disposent d’ensembles préparatoires pour recevoir différents combustibles, mais certains moteurs, comme l’EcoBoost, possèdent déjà des soupapes à service intense.

« Il s’agit d’un investissement important, poursuit le directeur général des ventes, parce que la conversion de chaque camion nécessite 20 heures de travail. Comme l’électricité, les carburants alternatifs représentent l’avenir, et puisque nous souhaitions offrir un service supplémentaire à notre clientèle, nous savions que c’était dans cette direction qu’il fallait aller. »

Pour adapter un véhicule au propane, il faut débourser 6500 $, tandis que la conversion au gaz naturel, plus complexe, coûte aux alentours de 12 000 $. M. Calleya estime qu’en parcourant 25 000 km par année avec un véhicule, les entreprises rentabilisent l’opération en 9 à 12 mois. « Il y a eu moins de demandes ces dernières années parce que le coût du carburant frôlait 1 $ le litre. Toutefois, avec l’essence à près de 1,50 $, les gens y songent, surtout considérant que le propane ne coûte que 0,50 $ le litre. »

Selon l’Alliance canadienne pour les véhicules au gaz naturel, ce combustible serait de 10 à 20 % moins dispendieux que l’essence et le diesel. En juin, son prix était de 12,31 cents/m3.

Préparer la relève

Depuis un an, M. Calleya — qui entrevoit déjà la retraite — bénéficie de l’aide de Philippe Campbell, représentant pour la classe affaires. « Il s’occupe du développement et tous les nouveaux comptes lui sont transférés. » C’est avec fierté que le directeur raconte que son spécialiste de l’électrique a pris part à un évènement « Branchez-vous » couronné de succès.

Actuellement, il y a énormément d’expertise à l’interne chez Circuit Ford. L’automne dernier, les propriétaires de Circuit Ford ont fait l’acquisition de Lachute Ford, et M. Calleya collabore au développement du département des parcs où tout est à bâtir. « Au cours des prochaines années, notre travail consistera à transmettre nos connaissances et notre passion aux plus jeunes employés, car ce sont eux qui conseilleront les clients de demain. »

Paratagez-le !