Voitures d’occasion : une préparation soignée pour l’encan

Voitures d'occasion : une préparation soignée pour l’encan
Dans les encans, les voitures se vendent en à peine quelques secondes (Photo : Josée Hamelin)

Maintenant proposés par le truchement du virtuel à des clients mieux informés, les encans automobiles ne cessent de croître en popularité.

Toutefois, avant de suggérer un inventaire bien ordonné, diversifié et de qualité irréprochable, d’innombrables tâches attendent les responsables.

Un mandat 24/7

Peu importe le moment, dans les lignes de voitures en temps réel ou encore sur le Web, les clients peuvent se procurer un véhicule d’occasion via des encans animés ou des enchères virtuelles. Si, pour l’acheteur, il s’agit d’une expérience ludique et stimulante, pour les multiples employés attitrés aux préparatifs, on parle de beaucoup de pain sur la planche pour espérer répondre à la demande.

« En plus de gérer la communication interdépartementale à l’interne et les lignes d’encan, nous devons offrir un télémarketing personnalisé de même que des promotions créatives, assurer la requalification des véhicules et émettre des rapports de condition », mentionne Liliane Dubois, directrice générale chez Manheim Montréal.

Mais ce n’est pas tout. En dehors de tout cela, les principaux acteurs doivent aussi observer deux aspects incontournables pour permettre à l’entreprise de conserver une excellente réputation dans le domaine. Le premier relève d’une gestion efficace et synergique des différents départements afin de comprendre les besoins du client et de lui offrir le meilleur service possible avant, pendant et après l’encan.

« La notoriété de notre entreprise dépend également de la variété et de la qualité des produits offerts. L’état dans lequel nos véhicules passent les lignes d’encan et les différents services mécaniques ou autres qui s’appliquent sur nos produits vendus ou non, précédant ou suivant une vente, sont aussi un facteur décisif de l’image projetée par la compagnie », ajoute madame Dubois.

L’intégrité, la clé

Avec la récente évolution des plateformes Web, les encans de véhicules d’occasion comblent les clients d’aujourd’hui en les rejoignant peu importe où ils se trouvent. Il devient donc essentiel d’améliorer aussi ce média en fournissant aux acheteurs des informations renouvelées et pertinentes susceptibles de faciliter leur prise de décision.

« Les plateformes numériques joueront un rôle important dans le futur. Nous investissons dans l’analyse de données afin de complémenter nos services d’encans physiques. Notre objectif est de saisir la plus grande part du marché dans le segment encore bourgeonnant de la vente entre concessionnaires », mentionne Simon Robitaille, vice-président régional est du Canada, directeur général ADESA Montréal.

Toutefois, en dépit de toute l’attention investie dans la préparation de l’événement, du travail de recherche effectué par des responsables compétents, qui se maintiennent à l’affût des fluctuations du marché, il existe un élément clé, qui constitue la base de la pérennité et dont on ne peut nier la portée, précise monsieur Robitaille.

« L’intégrité est très importante dans notre industrie. Les membres de nos encans visent d’abord à préserver la transparence pour créer la meilleure expérience qui soit pour chaque client. Si vous êtes une personne d’affaires honnête qui tient parole et applique des pratiques commerciales franches et transparentes, une carrière prospère vous est possible dans l’industrie automobile. »

 

 

Paratagez-le !