Nouveau tandem aux parcs chez GM

Nouveau tandem aux parcs chez GM
Gilles Massia, directeur des comptes parcs et Marco De Santis, directeur des opérations commerciales pour l’Est du Canada, GM (Photo : Caroline Morneau)

Ensemble, Gilles Massia et Marco De Santis comptent plus de 40 ans d’expérience dans le domaine automobile. Ce savoir-faire, ils l’emploient au service de la clientèle commerciale de GM Canada.

Depuis le début de l’année, le tandem s’est donné une mission : mettre le client au coeur de chacune de ses initiatives afin de renforcer le positionnement des véhicules de la marque auprès des entreprises québécoises et canadiennes.

Leurs parcours

« J’ai commencé chez GM en 1994, dans l’assistance technique pour les concessionnaires, se souvient Gilles Massia, qui occupe le poste de directeur des comptes parcs depuis un an, mais qui oeuvre dans le département des parcs depuis 2010. Tout au long de son parcours, M. Massia a accompli différentes fonctions en lien avec la logistique et la communication, lui qui a notamment été directeur national du service.

De son côté, Marco De Santis a débuté sa carrière dans la vente au détail, où il est demeuré 16 ans. Toutefois, ces dernières années, on l’a souvent rencontré dans les évènements réservés aux parcs automobiles, puisque avant d’être directeur des opérations commerciales pour l’Est du Canada chez GM, il a occupé des fonctions similaires auprès du constructeur coréen Kia.

Une variété de produits

« Je suis très fier des produits que nous proposons actuellement, mentionne Gilles Massia. En fait, je pense que nous avons le meilleur portfolio de toutes mes années passées chez GM. » Du côté des VUS, il estime que l’Equinox aura beaucoup de succès, tandis que les Terrain, Traverse et Acadia ont été renouvelés, sans oublier les camionnettes, toujours très en demande dans le segment des parcs.

En ce qui concerne les voitures, la Malibu et l’Impala demeurent de bons choix pour les représentants, mais la Cruze est le modèle qui permet à GM d’enregistrer les plus forts volumes. « C’est incroyable de penser qu’en plus des camionnettes et des VUS, nous avons 13 voitures à offrir à notre clientèle, dont une électrique ou une hybride », se réjouit M. Massia.

« Avec tous les changements qui surviennent dans l’industrie, nous souhaitons conquérir des clients qui n’auraient peut-être pas considéré nos produits, tout en continuant de miser sur le service pour rehausser l’engagement de notre clientèle actuelle. »

Vers une transition énergétique

Selon les deux directeurs, l’aspect « électrification » vient transformer l’échiquer automobile. « Toutes les compagnies cherchent des solutions économiques, exposent-ils. Pour cette raison, on a évidemment plus de demandes pour les modèles qui consomment moins d’essence, comme les 4-cylindres. »

« Les gens veulent des camionnettes dont le moteur s’arrête lorsqu’il s’immobilise, illustrent-ils. Ça tombe bien, parce que notre nouvelle camionnette Sierra 2019 va pouvoir utiliser seulement un cylindre, s’il le faut. En fait, son moteur se servira du nombre de cylindres requis pour accomplir la tâche demandée. »

Les directeurs rappellent l’engagement pris par Mary Barra, présidente-directrice générale de General Motors, qui a annoncé une vingtaine de modèles électriques d’ici 2020.

Sécurité et gestion

La sécurité est aussi une préoccupation de l’entreprise. « Avec On Star, nous sommes en mesure d’offrir des technologies de sécurité actives et passives dans les véhicules. Ainsi, nos modèles, de plus en plus intelligents, offrent des capacités sans cesse repoussées, mentionnent les deux coéquipiers. On n’a qu’à penser à l’assistance au freinage ou aux alertes de sortie de voie. »

L’an dernier, GM lançait son Lien commercial, un outil de gestion qui fournit des données à partir d’informations contenues dans l’ordinateur de bord. « Quand on considère que certaines firmes demandent jusqu’à 30 $ par mois pour la gestion d’un seul véhicule de parc, on se positionne avantageusement, notent-ils, puisque chez GM, ça revient à environ 12 $ par unité. Bref, ils estiment qu’en ce moment, GM a tout ce qu’il faut pour se démarquer.

Paratagez-le !