Quand la structure dicte l’aménagement

Quand la structure dicte l’aménagement
On voit très bien les quatre pattes, installées par Échelles Warwick pour soutenir l’aménagement. (Photo : Échelles Warwick)

Chaque année, les constructeurs présentent des véhicules moins énergivores et plus performants que les précédents. Toutefois, l’ajout d’alliages et la légèreté ont un prix avec lequel doivent composer les aménageurs.

Le véhicule cargo traditionnel a perduré jusqu’en 2015, explique Nicolas Harmegnies, directeur du développement de produit et de marché d’Échelles Warwick. Toutefois, plusieurs constructeurs ont progressivement allégé leurs véhicules de 700 ou 800 lb en retirant une partie du cadre situé sous la carrosserie. »

Il explique que ceux-ci sont désormais fabriqués d’une coque de tôle formée dans une matrice, comme les véhicules que nous conduisons dans la vie de tous les jours. Alors qu’auparavant, les aménageurs attachaient leurs installations au cadre fixé dans le châssis, ils ont dû s’ajuster car leur poids ajoute un stress important au véhicule.

Très peu de changements ont été requis en ce qui concerne le design de la nacelle, qui était déjà l’une des plus légères du marché. (Photo : Échelles Warwick)

Solidifier le véhicule

« Au départ, on se demandait comment solidifier les fourgons ; je dois avouer que ça nous a donné quelques maux de tête, relate M. Harmegnies. Toutefois, nous y avons rapidement vu une opportunité de développer de nouveaux marchés. » L’entreprise a décidé d’ajouter quatre pattes en support à ses nacelles, contribuant ainsi à solidifier la structure.

« Notre nacelle est pratiquement restée inchangée, poursuit le directeur. Le gros défi rencontré, c’est que le véhicule étant plus léger, il fallait s’assurer de la stabilité de nos installations puisque le centre de gravité est un peu plus haut qu’auparavant. » Pour ce faire, l’entreprise a développé des systèmes de stabilisation sur la suspension du véhicule pour le rendre plus sécuritaire, et ce, même lorsque la nacelle est déployée sur le côté ou vers l’arrière.

Maintenant, même les fourgons à toit haut de type Sprinter sont munis de ces renforcements. Échelles Warwick aimerait bientôt travailler avec les modèles FCA. Sa clientèle – majoritairement composée d’électriciens, de firmes de télécommunication et d’enseignes – lui a d’ailleurs formulé de nombreux commentaires positifs sur la qualité de ses aménagements. « Un des avantages de notre installation est qu’elle est robuste sans être intrusive, libérant ainsi beaucoup d’espace dans la boîte. »

Conçu par Ranger Design pour le Ford Transit à toit régulier, l’ensemble pour électricien FTM-11 est fabriqué avec une nouvelle génération d’étagères en acier. (Photo : Ranger Design)

Nouveaux matériaux et sécurité

L’allègement des véhicules a aussi entraîné des changements du côté de Rick Pilgrim, directeur du développement des affaires de Ranger Design, un fournisseur québécois de solutions de rangement basé à Baie D’Urfé.

« Nous avons fait des ajustements sur le plan de la solidité de nos supports et des matériaux utilisés pour la fabrication de nos panneaux, signale-t-il. Pour nous, ces changements n’ont pas été trop dérangeants parce que nous travaillons de pair avec les constructeurs automobiles, qui nous informent des changements à venir. »

Toutefois, l’entreprise doit aussi apporter du soutien aux clients qui ont d’anciens aménagements sur des fourgons âgés et qui souhaitent les réinstaller sur des modèles plus récents. « Évidemment, nous effectuons de nombreux tests pour nous assurer que les charges maximales sont respectées, mais aussi que le tout est sécuritaire et conforme aux exigences réglementaires. »

Même si l’allègement des véhicules et les nouveaux matériaux ont modifié les façons de faire, selon lui, le changement le plus marquant depuis sept ans a été l’arrivée massive de véhicules européens sur le marché nord-américain. Au cours des prochaines années, Ranger Design continuera d’innover en lançant de nouveaux produits et en redessinant certains de ceux qui ont fait sa renommée. L’entreprise était d’ailleurs au Work Truck Show (NTEA) d’Indianapolis au début mars pour le dévoilement du Max Rack 2.0 et de son Cargo+.

Paratagez-le !