Emanuela Cordeiro, ARI : 20 ans de métier… et encore des défis

Emanuela Cordeiro, ARI : 20 ans de métier… et encore des défis
Après 18 ans chez Vidéotron, Emanuela Cordeiro a accepté un poste de directrice des comptes chez ARI il y a quelques mois. (Photo : Josée Hamelin)

Après plus de 20 ans de métier comme gestionnaire de parc, Emanuela Cordeiro ajoute une corde à son arc en devenant directrice des comptes pour ARI.

Oeuvrer dans un domaine généralement occupé par des hommes n’a jamais intimidé celle qui a même agi à titre de présidente du chapitre québécois de la NAFA pendant deux ans : une position qui requiert un grand investissement de temps, une volonté de s’impliquer et une confiance des pairs.

« Je me suis impliquée à la NAFA pendant près de cinq ans, entre 2010 et 2015, dont les deux dernières années comme présidente, raconte-t-elle. Très peu de femmes ont eu le privilège d’occuper cette fonction depuis la fondation de l’organisme.

« J’ai travaillé pendant deux ans dans un bureau d’arpentage avant d’entreprendre des études universitaires en administration, avec un profil dédié à la logistique et au transport routier de marchandises, ajoute Mme Cordeiro. Je suis donc habituée de me retrouver dans des milieux d’hommes. Ça faisait partie de mon quotidien même avant de devenir gestionnaire de parc. »

Ascension rapide

Après ses études universitaires, Mme Cordeiro a obtenu sa première chance dans le milieu en tant que chef de groupe du parc de véhicules de Gaz Métropolitain (aujourd’hui Énergir).

« C’était en 1998, se souvient-elle. J’y ai fait mon apprentissage en tant que gestionnaire de parc pendant près de deux ans, auprès de mentors tels que Roger Constantin et Mario Gionet. »

Puis, Vidéotron l’a approchée pour pourvoir un poste en analyse et gestion des systèmes au sein du parc de véhicules, en 2000. « À l’époque, Québecor venait à peine d’acheter Vidéotron et les choses évoluaient très vite. Rapidement, je suis devenue chef de service, puis directrice quelques années plus tard », explique celle qui a dirigé une dizaine de gestionnaires et d’employés au cours des 20 dernières années.

Travail d’équipe

Lorsqu’on lui demande à quoi elle attribue ses réussites, Emanuela Cordeiro insiste sur la compétence et le dévouement des gestionnaires et des employés qu’elle a dirigés. Elle accorde beaucoup de crédit à ses équipes, sans qui elle n’aurait pu mener ses projets à terme. Chez Vidéotron, 11 personnes étaient sous sa supervision. Durant les quatre dernières années, l’équipe a principalement travaillé à l’installation d’un nouveau système de télémétrie et au remplacement des systèmes informatiques internes dédiés à la gestion de parc.

« Ce sont des projets de longue haleine sur lesquels nous avons travaillé pendant plusieurs années. Avant de quitter l’entreprise pour aller chez ARI, je me suis assurée que tout était en place et que tous les employés avaient en main les compétences et les connaissances requises pour se servir efficacement des nouvelles solutions », témoigne celle qui tenait à mener à terme tous les projets encourus avant d’accepter un nouveau poste.

Mme Cordeiro indique également que dans la dernière année, elle a collaboré avec la directrice des affaires environnementales de Québecor au développement d’un plan d’électrification qui consiste notamment à l’achat de véhicules électriques et hybrides rechargeables principalement dédiés à la filiale de Vidéotron. « Nous possédions déjà des Volt, des LEAF et des Outlander PHEV. C’était important pour mon équipe et moi de poursuivre sur notre lancée d’électrification du parc. »

Bref, avec toute l’expérience qu’elle possède et l’expertise qu’elle a développée, autant d’un point de vue logistique que pour la gestion d’employés, elle se dit d’attaque pour bien entreprendre son travail chez ARI et pour outiller adéquatement les gestionnaires de parcs à qui elle offrira des services-conseils.

Paratagez-le !