CamAuto octobre 2018

CA-10-2018_POST
CamAuto octobre 2018

L’édition d’octobre 2018 du magazine CamAuto est maintenant disponible en ligne. Vous pouvez la consulter ici, mais d’abord, quelques mots de la rédactrice en chef du magazine, Josée Hamelin.

Visez le rendement optimal

De nos jours, de nombreux outils (télémétrie, logiciels, analyses prédictives) permettent de prévoir de manière assez juste les coûts de possession. Comme l’a souligné Roger Constantin, de Services Conseils RC, lors de la rencontre sur les meilleures pratiques de la NAFA Québec, on pourra peut-être bientôt stopper une réparation avant qu’elle ne fasse exploser les coûts d’opération, en choisissant de disposer dudit véhicule.

Une semaine plus tôt, le Séminaire d’ARI parlait lui aussi d’avenir, laissant entrevoir la diversité des moyens de communication qui faciliteront demain le quotidien des gestionnaires de parcs. Sachant que plus de la moitié des métiers d’aujourd’hui risquent d’être transformés par l’automatisation et les progrès de l’intelligence artificielle – tel que le prévoit la firme McKinsey – aussi bien tirer profit de ces innovations.

Alors qu’il y a à peine quelques années, on s’interrogeait sur la façon d’intégrer les technologies aux entreprises, elles font maintenant partie intégrante des activités et on ne pourrait s’en passer.

Dans cette édition d’octobre de CamAuto, qui porte sur le remarketing, nous vous proposons quelques exemples d’entreprises où l’usage des technologies a facilité la prise de décisions. On vous aidera aussi à savoir comment tirer le meilleur parti de l’encan, en plus de vous présenter quelques politiques de remplacement.

Plus que jamais, il faut questionner les automatismes et se demander si nos procédés sont toujours d’actualité. Sans doute avez-vous déjà entendu cette anecdote d’un jambon coupé aux deux extrémités d’une génération à l’autre, pour finalement établir que l’arrière-arrière-grand-mère avait un four trop petit pour qu’il n’entre au complet…

Cet exemple se prête bien à la revente des véhicules. Pourquoi perpétuer d’anciennes façons de faire qui donnent un rendement moyen, alors que chaque unité a le potentiel d’être rentabilisée en fonction de son propre usage et de son propre cycle de vie ?

Pour en apprendre davantage sur le sujet, nous vous invitons aussi à revoir notre webinaire intitulé Le compte est bon ! sur evenements.autosphere.ca.

En attendant, je vous souhaite une bonne lecture !

Lisez CamAuto octobre 2018 dès maintenant en cliquant ici !

Paratagez-le !