Entretien des moteurs diesel : un suivi plus rigoureux

Diesel

Le moteur au diésel est plus économique à rouler, mais le prix du litre de carburant est, souvent, plus élevé que celui de l’essence. Alors, si l’on veut profiter des avantages du diésel, il doit rouler beaucoup… et porter une attention régulière à l’entretien. (Photo : Éric Descarries)

Depuis des années, on considère les moteurs au carburant diesel plus économiques que ceux à essence, surtout si les véhicules qui en sont équipés servent à des fins commerciales. Toutefois, contrairement au phénomène vécu en Europe, les Nord-Américains sont moins gâtés par les constructeurs automobile à ce titre. Outre les moteurs diesel offerts dans les camionnettes les plus robustes, il n’y a que peu de voitures ou de camionnettes légères qui offrent ce genre de moteur dans leur catalogue d’options.

Si vous lorgner du côté de moteurs diesel dans des automobiles, vous aurez le choix parmi une panoplie de voitures allemandes (dont la plupart sont assez coûteuses) et très peu d’autos de construction locale sauf pour la très abordable Chevrolet Cruze. Mêmes observations du côté des camionnettes légères sauf pour la Ram EcoDiesel 1500 et le duo Chevrolet Colorado/GMC Canyon qui aura son petit diesel dans les mois à venir. Par contre, ce type de moteur est très populaire dans les camionnettes et les fourgonnettes plus robustes.

Un moteur diesel commande-t-il un entretien spécial ?

Avec la récente fluctuation des prix du pétrole, certains administrateurs regarderont du côté des moteurs diesel pour leurs véhicules. En général, une voiture ou une camionnette avec un moteur diesel coûte plus cher à l’achat que le même véhicule avec un moteur à essence sauf pour quelques exceptions. Dans le cas des (rares) automobiles à proposer cette option, l’augmentation du prix peut être raisonnable. Cependant, s’il s’agit d’une camionnette, cette option peut varier de quelques milliers de dollars à plus de 10 000 $. Pour justifier un tel investissement, il faut savoir compter le kilométrage que le véhicule couvrira. Oui, un moteur au diesel est nettement plus économique, mais le prix du litre de carburant diesel est, en général, plus élevé que celui de l’essence. Alors, si l’on veut profiter des avantages du diesel, il doit rouler beaucoup… mais il requiert aussi un entretien plus minutieux.

C’est connu, les automobilistes modernes n’entretiennent plus leurs autos ou leurs camionnettes comme ceux d’il y a une trentaine d’années. Tous les véhicules sont tellement plus fiables de nos jours…! Il y a quelques mois de cela, nous avions eu une conversation avec M. Ronald Auclair, directeur du territoire, ventes et pièces de Cummins pour l’est du Canada à ce sujet. Il nous disait alors que, malgré tous les développements récents, le carburant diesel cache encore plusieurs secrets, que ce soit pour les plus petits véhicules comme les plus gros.Toutefois, pour lui, la seule solution à ce problème, c’est de rappeler aux utilisateurs, peu importe le domaine dans lequel ils opèrent, qu’ils doivent entretenir ce genre de moteur à la lettre tel que prescrit dans le manuel du l’utilisateur fourni avec le véhicule. Avec la complicité de M. Robert Pagé des Relations publiques de GM du Canada, nous avons pu comparer les recommandations de ce constructeur pour ses pick-up à l’essence et au diesel telles que prescrites dans les manuels de chacune des versions et c’est à peine si elles diffèrent. En d’autres mots, sauf pour l’addition de l’urée (encore une fois, telle que prescrite par le constructeur), c’est comme si l’entretien du diesel était devenu aussi simple que celui du moteur à essence.

Cependant, M. Auclair y allait de ses recommandations personnelles assez strictes. Il nous disait qu’il fallait que l’on observe avec minutie les intervalles des vidanges d’huile suggérées par le constructeur. «Et surtout, continuait-il, utiliser les huiles recommandées par le constructeur». Celles-ci répondent à des normes plus sévères compte tenu de la nature de la bête. D’ailleurs, ces conseils deviennent encore plus sérieux lorsqu’il s’agit de moteurs qui sont soumis à des efforts encore plus exigeants. Autre conseil d’importance, toujours selon Auclair, il faut voir à changer les filtres (à huile et à air) encore une fois, tel que prescrit par constructeur et surtout ne n’opter que pour des produits de qualité conçus et reconnus pour le véhicule en question.

Le bon choix de carburant

Les moteurs diesel modernes fonctionnent maintenant avec un carburant sans soufre beaucoup plus propre qui, dans la majorité des cas, ne nécessite plus d’un séparateur d’eau. Toutefois, il faut être prudent de ne pas succomber à la tentation de ravitailler avec un carburant à meilleur marché qui pourrait être de qualité inférieure. Qui plus est, il est toujours mieux de remplir le réservoir à un endroit passant où le carburant est toujours plus frais car plus le détaillant livre de carburant, plus souvent doit-il faire appel au fournisseur ce qui garantit que le dit carburant n’aura pas reposé dans ses grands réservoirs.

Néanmoins, il n’y a pas que le moteur et ses liquides à vérifier dans le cas de voitures et de camionnettes au diesel. Rappelons ce que nous disait M. Auclair. La batterie joue un rôle important dans le bon fonctionnement d’un véhicule au diesel. Si elle a tendance à faiblir, elle pourrait ne pas avoir suffisamment de puissance pour lancer le moteur. Et avec son taux de compression élevé, le moteur au diesel exige plus du démarreur qui, lui, exige plus de la batterie.

Dans notre climat parfois inclément, tous les spécialistes vous recommanderont d’utiliser le chauffe-bloc durant la saison froide pour faciliter le démarrage du moteur au diesel. Donc, avant la venue de l’hiver, il est toujours bon de vérifier si le chauffe-bloc est en bon état de fonctionnement. Évidemment, la prise de courant elle-même doit être inspectée car elle peut être sujette à la corrosion.

Est-ce vraiment rentable?

Encore une fois, le moteur diesel a ses adeptes qui croient en sa grande économie. Mais cela ne se fera qu’avec une grande utilisation. La publication spécialisée en automobile Vincetric estime, dans son analyse de carburants alternatifs à l’essence, que le surplus du prix d’achat et de l’entretien d’un véhicule au diesel ne seront pas compensés par l’économie de carburant si le véhicule n’est pas utilisé sur une grande échelle, certains éléments d’entretien étant plus chers à l’achat. Toutefois, on y gagne si le dit véhicule est utilisé pendant cinq ans ou plus…et s’il est bien entretenu.

Paratagez-le !