Repenser l’avenir de la mobilité

Une centaine de personne ont pris part au Colloque sur les nouvelles mobilités de l’AQTr. (Photos : Josée Hamelin)

Près d’une centaine de personnes ont pris part au Colloque Nouvelles mobilités : intégration et défis organisé par l’Association québécoise des transports (AQTr), le 2 février.

Qu’il soit question de transport en commun traditionnel, d’autopartage ou de vélos en libre-service, de nombreuses possibilités émergent grâce aux données et aux technologies. L’évènement, qui avait pour mandat de repenser collectivement l’avenir de la mobilité, a invité huit conférenciers et six panellistes à se pencher sur différents thèmes.

Parmi ceux-ci, on comptait Adriano Alessandrini, professeur à l’Université de Florence en Italie et coordonnateur du projet Citymobil2. Depuis 9 ans, ce système de transport automatisé, implanté dans sept villes européennes, a transporté plus de 60 000 passagers et parcouru au-delà de 25 000 kilomètres en mode « autonome ».

Plus de détails seront disponibles dans l’édition papier de CamAuto.

En attendant, voyez notre photoreportage.

 

Le colloque était animé par Alexandre Savard, gestionnaire principal de Giro, une entreprise de solutions logicielles pour optimiser le transport à la demande.
Directeur général de la Société de transport de Laval, Guy Picard a souligné que les sociétés de transport doivent jouer un rôle d’influence pour optimiser la mobilité de demain.
Jean-François Tremblay, leader pour le Québec en matière d’innovation et de mobilité durable chez Ernst & Young a parlé des moyens de rentabiliser le transport et les infrastructures.
Le Service de partage de voitures Communauto commanditait l’évènement. Sa conseillère en relations publiques, Brigitte Geoffroy, s’est brièvement adressée à l’auditoire.
De l’équipe de Gestion de Parc de Véhicules Element : Claude Bonneau, directeur du développement des affaires et Jean-François Dumas, directeur régional pour l’est du Canada ont assisté au Colloque.
Sam Vermette, cofondateur et PDG de l’application Transit a parlé de l’accessibilité et de l’éducation du public qui sont nécessaires pour l’adoption de nouveaux modes de transport.
Florence Paulhiac-Scherrer, professeure titulaire de la chaire In. SITU de l’École des sciences de la gestion de l’UQAM s’est intéressée à l’évolution des pratiques de déplacement des populations et aux défis entourant l’adoption de nouveaux modes de transport.
Dominique Lacoste, directrice générale de l’AQTr pose avec Adriano Alessandrini, professeur à l’Université de Florence et coordonnateur de CITYMOBIL2.
Animée par Mme Paulhiac-Scherrer, une table ronde a réuni Claude Carette, Ville de Montréal; Hélène Bourdeau, Ville de Laval; Marco Viviani, Communauto; Nicolas Blain, Bixi; Thierry St-Cyr, Taxelco et Aline Berthe, MOBA.
Lisa Salsberg, directrice principale de Metrolinx a décrit de l’offre de mobilité dans la région de Toronto.
Vincent Dussault, conseiller stratégique de la Coop Carbone, a testé les connaissances des participants en matière de microtransit.

Paratagez-le !