Valeur de retenue : les gagnants 2017

Les distinctions remises par Brad Rome, président du Canadian Black Book, à Cyril Dimitris, vice-président, Ventes et Marketing de Toyota Canada (Photo : Toyota)

Cette année encore, Toyota s’est illustré pour la durabilité de ses véhicules. Le constructeur a remporté 15 prix (neuf pour Toyota et six pour sa marque de prestige Lexus) dans le cadre de la 10e édition des prix de la meilleure valeur de retenue du Canadian Black Book (CBB).

L’édition 2017 évaluait les modèles 2013 (véhicules âgés de quatre ans), qui ont conservé le taux le plus élevé de leur PDSF d’origine dans 20 catégories. Cette année, le record de la plus haute valeur de retenue va au FJ Cruiser de Toyota qui a conservé 83 % de son prix. Le Jeep Wrangler et le Toyota Tacoma suivent non loin derrière avec 82 % de leur PSDF initial.

En plus des lauréats de chacune des catégories, le Canadian Black Book remettait cette année le « Prix de la Marque par Excellence » aux marques qui excellent dans l’ensemble de leurs produits. Subaru l’emporte dans la catégorie « Automobile » tandis que Toyota et Porsche ressortent respectivement gagnants dans les catégories « Camion/VUS » et « De luxe ».

La dépréciation est la dépense la plus élevée pour le propriétaire d’une voiture, a rappelé Brian Murphy, vice-président, Recherche et Éditorial du Canadian Black Book. Dans un contexte où 54 % des prêts automobiles ont un terme de 84 mois ou plus et où 43 % des transactions incluent une reprise, le CBB croit qu’il est important de bien comprendre les enjeux liés à dépréciation.


Paratagez-le !