Prolongation des permis de stationnement de VLS

La période de validité des permis actuels de stationnement des véhicules en libre-service à essence et hybride est prolongée jusqu’au 31 mai 2018 à Montréal. (Photo : Communauto)

La période de validité des permis de stationnement des véhicules en libre-service (VLS) à essence et hybride est prolongée jusqu’au 31 mai 2018, a annoncé la Ville de Montréal.

« La mobilité durable est une priorité pour notre administration, et cela passe entre autres par une politique sur le déploiement des véhicules en libre-service adaptée à la réalité d’aujourd’hui », explique Éric Alan Caldwell, responsable de l’urbanisme et du transport au sein du comité exécutif de la Ville.

« Prolonger la période de validité des permis de stationnement nous permettra, ajoute-t-il, d’analyser la question en profondeur afin de proposer un modèle qui répondra aux besoins des utilisateurs et à notre désir qu’une meilleure mobilité devienne réalité. »

Le tarif pour le renouvèlement ou la délivrance d’un permis de stationnement universel, sera calculé au prorata du nombre de mois de la nouvelle période par rapport au tarif annuel de 2017. Quant à la validité et au tarif des permis pour les véhicules en libre-service électriques, ceux-ci demeurent inchangés.

La Ville de Montréal affirme vouloir réviser l’encadrement à l’égard des VLS afin d’en optimiser le déploiement. Elle compte notamment revoir l’aire de desserte pour en faire bénéficier le plus grand nombre d’utilisateurs possible et réviser les moyens mis en œuvre afin d’encourager l’électrification des parcs de véhicules partagés.

Paratagez-le !