Une nouvelle politique de mobilité durable

Montréal appuie le Forum international sur la gestion des parcs
Cinq axes d’interventions sont prévus pour l’atteinte de objectifs de réduction des gaz à effet de serre, notamment le déploiement de véhicules écoénergétiques et l’appui à l’électrification.

La nouvelle Politique de mobilité durable du gouvernement du Québec a été dévoilée, le 17 avril, ainsi que de nouveaux investissements de l’ordre de 3 milliards de dollars visant l’amélioration de l’ensemble des modes de transport à travers la province.

Concrètement, le ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, André Fortin, a proposé des cibles ambitieuses d’ici 2030.

Sa politique prévoit notamment une baisse de 20 % des déplacements effectués en solo en voiture, une réduction de 40 % de la consommation de pétrole en transport par rapport à 2013, une chute de 37,5 % des émissions de gaz à effet de serre sous le niveau de 1990, une réduction de 20 % du temps de déplacement moyen entre le domicile et le travail et une baisse de 20 % des dépenses brutes des ménages allouées au transport.

Le gouvernement Couillard espère également que 70 % de la population ait accès à au moins quatre services de mobilité durable d’ici 2030.

Cinq axes d’intervention sont prévus pour l’atteinte de ces objectifs, notamment la collaboration avec le milieu municipal pour la mise en place de services durables, l’appui aux acteurs des chaines logistiques pour l’élaboration de services de transport performants pour les entreprises, la mise en place d’infrastructures permettant la mobilité durable, le déploiement de véhicules écoénergétiques et l’appui à l’électrification.

Soulignons que la politique, assure le gouvernement, traite de l’ensemble des modes de transport, aussi bien pour les personnes, y compris celles à mobilité réduite, que pour les entreprises. Elle vise autant la métropole que la capitale nationale et l’ensemble des régions, aussi bien en matière de transports collectif et actif que maritime, aérien, ferroviaire et routier.

Paratagez-le !