Des navettes autonomes électriques au Parc olympique

Une navette autonome électrique au Parc olympique
Michel Labrecque, président-directeur général du Parc olympique, Éric Allan Caldwell, conseiller de ville du district Hochelaga, et Émile Cadieux, directeur performance chez Transdev Canada (Photo : Parc olympique)

Le Parc olympique de Montréal accueille, à nouveau cette année, des navettes autonomes électriques, jusqu’au 26 octobre. Il s’agit de la seconde phase d’un projet pilote amorcé en 2017.

Deux navettes EasyMile sont en service sur le site, parcourant une distance de près de 700 mètres, entre l’entrée du Stade olympique et le métro Viau, en passant les nouveaux bureaux de Desjardins, le Planétarium, le Jardin botanique, le Centre sportif et la tour de Montréal.

« Cette seconde phase permettra aux partenaires de poursuivre leurs évaluations quant à l’intégration de ce nouveau mode de transport dans de grands centres urbains. L’appropriation par les citoyens d’une mobilité repensée par les nouvelles technologies et l’intelligence artificielle constitue en effet un enjeu de premier ordre pour l’ensemble des partenaires », peut-on lire dans un communiqué émis par le Parc olympique.

Les navettes sont en service gratuitement pour les visiteurs des sites du Parc olympique et de l’Espace pour la vie, du lundi au vendredi, de 6 h à 10 h et de 15 h à 18 h. À noter que l’horaire est sujet aux changements.

Rappelons qu’à l’été 2017, le Parc olympique, en collaboration avec Transdev, avait accueilli une navette électrique autonome qui avait été utilisée par plus de 800 visiteurs. À terme, le site souhaite se doter d’un parc de véhicules autonomes, reliant ses différents points d’intérêt.

Paratagez-le !