CAA propose de la « recharge de dépannage »

CAA propose de la « recharge de dépannage »
La Hundai IONIQ « donatrice », précise-t-on, transfert une charge suffisante pour parcourir 40 km en une vingtaine de minutes. Elle peut ainsi dépanner les conducteurs « à cours de courant ». (Photo : Hyundai)

CAA-Québec offre désormais la recharge « de dépannage » à ses membres qui adoptent la voiture électrique.

Le service « Rechargez ici », encore au stade de projet pilote, permettra à l’organisme d’utiliser trois Hyundai IONIQ électriques conçues spécialement pour la recharge. Ses membres qui se trouveront en situation d’urgence pourront ainsi appeler CAA-Québec et obtenir l’alimentation nécessaire pour se rendre à la borne la plus proche ou pour retourner à la maison.

« Alors que de plus en plus de nos membres optent pour l’électrique, nous sommes conscients que leurs besoins évoluent, notamment en termes de recharge. Nous voulions leur offrir une solution tangible pour les accompagner et les rassurer, mais aussi pour leur lancer un signal clair : ce virage vers la mobilité responsable, nous y croyons et nous prenons les moyens pour le démontrer! », indique Pierre-Serge Labbé, vice-président des services automobiles chez CAA-Québec.

La Hundai IONIQ « donatrice », précise-t-on, transfert une charge suffisante pour parcourir 40 km en une vingtaine de minutes. Comme le véhicule utilise la charge de sa propre batterie pour le dépannage, son rayon d’action est cependant limité. CAA-Québec dispose de trois véhicules, dont deux à Montréal et un à Québec. Le déploiement se fera à Montréal, à Laval et à Québec, dans des secteurs prédéterminés. Pour l’instant, les véhicules compatibles sont ceux dotés d’un connecteur combo, notamment les BMW i3 et i3 REX, la Chevrolet Bolt EV, la Ford Focus électrique, la Hyundai IONIQ électrique et la Volkswagen e-Golf.

Paratagez-le !