Un logiciel qui « lit » les intentions

Un logiciel qui « lit » les intentions
La technologie s’avère notamment utile lorsqu’un piéton s’apprête à traverser la rue, puisqu’elle permet de lire ses intentions. (Photo : Hyundai)

Hyundai annonce des investissements dans l’entreprise Perceptive Automata pour le développement d’un logiciel d’intelligence artificielle pour les véhicules autonomes et les systèmes automatiques.

La technologie permet aux véhicules autonomes de comprendre l’état d’esprit des personnes, incluant celui des piétons, des cyclistes et des motocyclistes. Le logiciel permet aux voitures de juger rapidement des intentions des individus puisqu’elles sont munies d’une intuition semblable à celle des humains.

Ainsi, des capteurs de données sont intégrés au logiciel, de sorte que les véhicules autonomes peuvent anticiper et interpréter le comportement des personnes. La technologie s’avère notamment utile lorsqu’un piéton s’apprête à traverser la rue, mais qu’il change finalement de décision, apercevant une voiture qui approche. Sans le logiciel, un véhicule autonome arrêterait et attendrait, et ce, même si l’individu décide de ne pas traverser, finalement. Munie de celui-ci, toutefois, la voiture peut lire les intentions du piéton et réagir en conséquence.

Hyundai a élargi, cette année, ses investissements dans l’intelligence artificielle et dans les technologies susceptibles d’améliorer la qualité de ses produits de conduite autonome.

Paratagez-le !