Les véhicules au diesel les plus rentables

Les véhicules au diesel les plus rentables
Les 50 VUS et multisegment au diesel à l’essai se sont avérés plus économiques sur cinq ans que leur équivalent propulsé à l’essence, avec en moyenne des coûts de 199 $ moins élevés en entretien. (Photo : Vincentric)

Selon l’analyse des produits canadiens au diesel pour l’année 2018 de Vincentric, les VUS et les multisegments propulsés avec ce type de carburant ont plus de chance d’être rentables à long terme que les camionnettes.

Au total, 856 véhicules, surtout des camions, mais aussi des fourgonnettes, des VUS, des multisegments et des voitures, ont fait l’objet d’une étude qui estime leur rentabilité sur 5 ans, considérant qu’ils parcourent 25 000 km par année. Les résultats de l’analyse démontrent que les consommateurs et les gestionnaires de parc devraient être prudents à l’achat d’un pick-up au diesel, puisque seulement 60 des 368 camionnettes testées (16 %) se sont avérées rentables sur le plan économique. Cette catégorie de véhicule au diesel coûterait en moyenne, sur cinq ans, 2019 $ de plus en maintenance que son équivalent à essence, avec un prix de base beaucoup plus élevé.

On indique que les consommateurs auront plus de chance de trouver un pick-up au diesel rentable en 2018 du côté des petits modèles, soit ceux d’une demi-tonne.

Du côté des VUS et des multisegments, les 50 produits à l’essai se sont avérés plus économiques sur cinq ans que ceux à essence, avec en moyenne des coûts de 199 $ moins élevés en entretien. Par ailleurs, 80 % de ces véhicules au diesel analysés avaient des coûts de possession moins élevés que leur équivalent propulsé au gaz.

Paratagez-le !