Baisse de rétention dans l’occasion en février

Baisse de rétention dans l’occasion en février
L’Index de rétention des véhicules d’occasion à l’échelle du pays du Canadian Black Book (CBB) a connu un premier déclin, en février, depuis juin 2018. (Photo : Canadian Black Book)

L’indice de rétention des véhicules d’occasion à l’échelle du pays du Canadian Black Book (CBB) a connu un déclin en février, le premier depuis juin 2018.

« Un mois n’est pas nécessairement coutume, comme on dit », nuance toutefois Brian Musphy, vice-président, Recherche et Éditorial, CBB, assurant que l’indice pourrait remonter dans les prochains mois.

On rappelle également que le mois de janvier marquait un record avec un index évalué à 105,2. Celui de février, qui se chiffre à 104,7, est en légère baisse de 0,5 point par rapport au mois précédent. Si la plupart des segments enregistrent une baisse de régime, certaines catégories de véhicules, notamment les fourgonnettes pleine grandeur (+1,2) sont en hausse. Les voitures pleine grandeur (-1,7), les multisegments moyens (-1,1) et les petites camionnettes (-2,2) font partie des véhicules enregistrant un indice en déclin, d’un mois à l’autre.

Lorsqu’on compare l’index actuel avec celui enregistré à la même période l’an dernier, on remarque par ailleurs que les voitures compactes et sous-compactes démontrent les plus grands gains, avec 4,9 et 6,8 points de plus, respectivement. Les segments de véhicules dont l’index a le plus diminué en comparaison avec février 2018 sont les voitures de luxe (-7,8), les voitures sport de gamme premium (-4,2) et les voitures de luxe prestige (-7,2). Une chute, estime-t-on, qui pourrait être attribuable à la tendance des consommateurs de se tourner vers les VUS, ceci favorisant les prix à la baisse à l’encan dans les segments de voitures haut de gamme.

Paratagez-le !