Les parcs pourront se procurer la Mirai à Vancouver

Les parcs pourront se procurer la Mirai à Vancouver
La Toyota Mirai dispose d’une autonomie évaluée à 500 km. (Photo : Toyota)

Les exploitants de parcs pourront acheter la Toyota Mirai à pile à combustible alimentée à l’hydrogène chez 12 concessionnaires de la région de Vancouver, dès juillet.

Avec des performances qui rivalisent avec celles des véhicules à moteur à combustion interne traditionnels, la Mirai a une autonomie de quelque 500 kilomètres et elle se ravitaille en cinq minutes.

À titre de véhicule zéro émission, la Toyota Mirai est admissible à un rabais de 6000 $ dans le cadre du programme « Clean Energy Vehicle » (CEV) du gouvernement de la Colombie-Britannique.

Avec la mise en circulation des premières Mirai au Québec au début de cette année, rappelons-le, Toyota est devenu le premier constructeur automobile à commercialiser à grande échelle les véhicules électriques à pile à combustible à l’hydrogène sur le marché canadien.

La première station de ravitaillement en hydrogène accessible au public au pays est en service à Vancouver depuis l’été dernier et une autre est sur le point d’ouvrir ses portes à Burnaby. Ressources naturelles Canada et le gouvernement de la Colombie-Britannique ont annoncé une subvention combinée de 3 millions de dollars pour construire deux nouvelles stations de ravitaillement en hydrogène dans la région du Lower Mainland. Le réseau de stations de la région du Grand Vancouver et de Victoria devrait bientôt compter six stations.

À Québec, la grande station de ravitaille devrait entrer en activité sous peu.

Paratagez-le !