Plusieurs surprises à Impulsion Mtl

Plusieurs surprises à Impulsion Mtl
Des experts de l’industrie de partout en Amérique du Nord étaient rassemblés au Centre des sciences de Montréal pour discuter des meilleures pratiques et des dernières technologies en matière de gestion de parc. (Photo : Caroline Morneau)

Le premier Forum international sur la gestion des parcs de véhicules, Impulsion Mtl 2019, a été bien accueilli par l’industrie à sa première édition, les 3 et 4 juin.

Au total, plus d’une vingtaine de conférences et de panels étaient présentés. Des experts de l’industrie de partout en Amérique du Nord, notamment de Calgary, d’Edmonton, de New York, de la Californie et de Vancouver, pour ne nommer que ceux-là, étaient rassemblés au Centre des sciences de Montréal pour discuter des meilleures pratiques et des dernières technologies en matière de gestion de parc.

L’électrification des transports était au cœur de ce forum organisé par Propulsion Québec. Plusieurs gestionnaires de parc électrique – surtout des villes comme Vancouver, New York et Montréal – ont aiguillé l’assistance sur des moyens concrets pour verdir leur flotte. Vancouver, par exemple, se fixe pour objectif que tous les véhicules qui circulent sur les routes de la ville soient à zéro émission d’ici 2050, tandis que Montréal estime que son parc de voitures sous compactes sera entièrement électrique d’ici 2020. New York, de son côté, dit détenir le plus gros parc vert au monde. En effet, sur les 31 000 unités que sa flotte comporte, 18 000 sont propulsées par des carburants alternatifs à faible émission.

Le congrès a également laissé place aux dernières technologies en matière de télémétrie, mais aussi en matière de gestion de puissance et d’intelligence artificielle pour les véhicules autonomes. La journée du 4 juin a d’ailleurs débuté avec un panel de discussion composé de représentants de Flo, de ChargePoint, de l’Institut du véhicule innovant, et de elQ Mobility qui ont partagé plusieurs trucs pratiques en matière de recharge.

La journée s’est poursuivie avec une conférence de Benoît Couture, président de l’entreprise québécoise Lithion Recycling, laquelle travaille au développement d’une technique de recyclage de batteries au lithium-ion. D’ici 2030, l’entreprise se fixe pour objectifs de bâtir des usines partout dans le monde qui permettront le recyclage de 95 % des composantes de ces batteries.

La sécurité entourant la gestion de parc a également été abordée dans plusieurs ateliers, durant le forum.

Des annonces

Quelques entreprises québécoises ont profité de l’évènement pour faire d’importantes annonces. La Compagnie électrique Lion et Boivin Évolution se sont notamment alliés pour concevoir le premier camion de collecte de déchets à motorisation et à benne de collecte automatisée 100 % électriques au monde. L’entreprise Lentenda a quant à elle présenté son projet d’autobus électrique conçu pour résister aux hivers froids.

Plus de détails sur le contenu des conférences dans nos prochaines éditions du magazine CamAuto.

Paratagez-le !