Un ancien cadre de GM à la tête d’une entreprise de VÉ

Un ancien cadre de GM à la tête d’une entreprise de VÉ
Seres est actuellement à l'œuvre sur une technologie de batteries de nouvelle génération et sur un nouveau modèle de voiture.

James Taylor, ancien cadre supérieur de General Motors, est devenu cochef de la direction d’une jeune entreprise chinoise, Seres, laquelle développe des technologies de véhicules électriques.

« L’équipe à l’heure actuelle est à l’œuvre sur une technologie de batteries de nouvelle génération et sur un nouveau modèle de voiture, annonce M. Taylor. Dès 2016, lorsque Seres a établi ses bureaux aux États-Unis, elle a décidé de mettre au point des technologies de base de VÉ reposant sur les technologies de pointe de la Silicon Valley, », explique-t-il, par ailleurs.

Selon lui, plus de 1000 réalisations technologiques de la Société ont été présentées ou ont reçu une approbation pour brevets techniques en Chine ou aux États-Unis.

« Au bout de trois années de maturation, la filiale américaine de Seres a constitué un plan de développement pour quatre pays en se centrant sur la Silicon Valley. L’entreprise a ainsi abouti de façon indépendante à des technologies de base pour entraînement électrique, notamment le moteur, les commandes électriques et les batteries. »

Seres entend rencontrer d’autres constructeurs automobiles afin de discuter de possibilités de coopération dans le domaine de l’électrification.

À un poste de haut niveau chez General Motors, rappelons que M. Taylor a dirigé l’innovation dans la conception et la mise à niveau technologique d’un nouveau modèle de Cadillac, ce qui a contribué à donner une nouvelle jeunesse à la marque.

Paratagez-le !