Les incitatifs fédéraux boostent les ventes de VÉ

Nissan LEAF 2020
Au Canada, plus de 25 modèles hybrides et électriques sont offerts. C'est le cas de la Nissan LEAF. (Photo : Nissan)

Moins de trois mois après le lancement de son programme d’incitatifs à l’achat de véhicules électriques (VÉ) ou hybrides, le ministre des Transports du Canada, Marc Garneau, est heureux d’annoncer que plus de 14 000 achats ou locations de modèles à faibles émissions ont été effectués par l’entremise dudit programme.

Il faut rappeler que depuis le 1er mai 2019, une subvention de 5000 $ est offerte à l’achat d’un véhicule 100 % électrique, à pile à hydrogène ou hybride rechargeable disposant d’une longue autonomie tandis que pour un modèle hybride à plus faible autonomie, le fédéral alloue 2500 $, des montants qui s’additionnent aux sommes déjà offertes par certaines provinces.

Le ministère des Transports estime que cette adhésion massive au programme représente une réduction de 36 000 tonnes de gaz à effet de serre et de 429 000 tonnes, si l’on considère la durée de vie des véhicules verts loués ou achetés. Pour les six premiers mois de 2019, les ventes de modèles à faibles émissions ont connu une hausse de 30 % par rapport à l’an dernier, représentant environ 3 % de tous les véhicules vendus.

« Il est temps de lutter contre les changements climatiques dès maintenant, a affirmé le ministre. Au cours des trois derniers mois, le programme d’incitatifs pour l’achat de véhicules zéro émission a permis aux Canadiens de faire partie de la solution dans la lutte contre les changements climatiques, tout en réduisant les coûts quotidiens associés à l’utilisation de leur voiture. »

Rappelons que le transport compte pour le quart des émissions de gaz à effet de serre au Canada. Près de la moitié de celles-ci proviennent d’autos et de camions légers.

Paratagez-le !