Une ville à zéro émission en Chine ?

Une ville à zéro émission en Chine ?
Actuellement, 6461 taxis hybrides sont exploités à Xi’an, ainsi que 8124 véhicules fonctionnant au méthanol ou à l'électricité. Les unités hybrides seront progressivement retirées de la route afin d'être remplacées par des véhicules à zéro émission. (Photo : gouvernement de Xi'an)

Xi’an, la capitale de la province chinoise du Shaanxi a annoncé la mise en circulation de 200 nouveaux taxis électriques, dans le cadre de son programme de transport vert.

L’objectif ultime du programme est de greffer 6461 taxis électriques au parc automobile de la ville d’ici la fin de 2019. Actuellement, 6461 taxis hybrides sont exploités dans la ville, ainsi que 8124 véhicules fonctionnant au méthanol ou à l’électricité. Les unités hybrides seront progressivement retirées de la route afin d’être remplacées par des véhicules à zéro émission. Xi’an a pour but de devenir la première ville chinoise écologique à n’émettre aucun gaz à effet de serre.

Les taxis électriques vert lotus, nouvellement mis en circulation, utilisent des piles au lithium-ion à densité énergétique élevée offrant une autonomie de 405 kilomètres. Ces batteries peuvent recevoir une charge allant jusqu’à 50 kW, explique-t-on, et sont compatibles avec les infrastructures actuellement en place au Shaanxi.

Si on les compare aux taxis hybrides déjà en service, les nouveaux modèles purement électriques sont plus silencieux, plus fiables et moins coûteux à exploiter. Puisqu’ils n’ont pas de réservoir à essence sous le coffre arrière, par ailleurs, ils sont plus spacieux et plus pratiques pour les passagers.

Plus de 327 taxis électriques ont été mis en service à Xi’an au cours des trois dernières années, et 4699 taxis fonctionnant au méthanol desservent les citoyens depuis décembre.

Paratagez-le !