Remise en question du système de freinage d’urgence (AEB)

collision
Une collision a lieu lors de tests automobiles. (Photo : Automative)

Le système de freinage d’urgence (AEB) serait peu efficace pour la détection des piétons.

En effet, une étude menée par des spécialistes en sécurité de l’Association américaine des automobilistes (AAA) signale le mauvais fonctionnement du système AEB en matière d’identification de présence de piétons. Cette faille représenterait un danger pour les passants.

L’association a mené divers tests reproduisant des situations communes, telles que le virage à droite lors de la traverse de rue d’un piéton. Dans cette situation, tous les véhicules testés n’ont pu éviter un accident.

Les résultats de l’étude sont alarmants ; de jour, le système ne reconnaît pas toujours les piétons, alors que la nuit, il ne les reconnaît tout simplement pas.

À une vitesse de 20 mph, le système avancé d’assistance au conducteur (ADAS) a pu identifier des piétons traversant devant le véhicule seulement dans 40 % des cas. À la même vitesse, des enfants passant entre des automobiles stationnées pour traverser devant le véhiculent courent un risque de 89 % face à la collision.

À une vitesse de 30 mph, le système fut incapable d’éviter les accrochages en raison de son incapacité à détecter les piétons.

 

Paratagez-le !