Berlines intermédiaires – Les temps changent

berlines

L’Altima de Nissan serait une excellente candidate pour les parcs.

Les Japonais intéressés ?

Les constructeurs japonais ont montré de l’intérêt au marché des berlines intermé­diaires pour les parcs, mais ils n’ont pas encore lancé un programme aussi agressif pour concurrencer les Américains. Toyota a dévoilé l’an dernier une toute nouvelle Camry qui pourrait être une incroyable candidate pour les parcs, surtout que son 4‑cylindres de 2,5 litres est d’une grande économie de carburant. D’autre part, sa grande rivale, la Nissan Altima, a été com­plètement révisée en 2013. Affichant une toute nouvelle carrosserie, cette berline intermédiaire est toujours offerte avec un fiable 4‑cylindres de 2,5 litres, mais la boîte de vitesses manuelle n’est plus au catalogue. La seule boîte proposée est une automatique CVT grandement améliorée. Le V6 de 3,5 litres est toujours livrable en option. En ce qui a trait au coupé, il est reconduit.

Honda lance une nouvelle Accord en 2013, mais elle n’est pas destinée aux parcs. Il en va de même pour Mazda dont la berline Mazda6 sera bientôt remplacée par une nouvelle auto développée selon la technologie SKYACTIV.

D’autres joueurs ?

Il n’y a pas tant d’autres joueurs dans ce segment car ce ne sont pas tous les constructeurs d’automobiles qui parti­cipent aux programmes des parcs. Toutefois, la Hyundai Sonata pourrait être une participante intéressante tout comme Kia avec son Optima. Ces deux berlines intermédiaires ne sont offertes qu’avec des moteurs à 4 cylindres combinés à une boîte automatique à 6 rapports. Il y a même des versions turbocompressées et hybrides des mêmes voitures.

berlines

La Passat de Volkswagen est la seule berline intermédiaire avec moteur Diesel utile aux parcs.

De plus, le constructeur allemand Volkswagen pourrait être pris en considé­ration étant donné que sa toute récente Passat est construite en Amérique du Nord, en fait au Tennessee. Voici donc une berline intermédiaire offerte avec un mo­teur de base à 5 cylindres, un plus puis­sant V6 et, surtout, un très économique 4‑cylindres turbodiesel, tous livrables avec une boîte automatique !

Et les grandes ?

Cette tendance pour les berlines in­termédiaires élimine-t-elle celle des grandes berlines ? Pas du tout ! Prenez, par exemple, la Dodge Charger qui de­meure l’une des préférées des forces constabulaires. La grosse Ford Crown Victoria n’est peut-être plus en produc­tion, mais elle est depuis remplacée par la plus récente Taurus qui est désormais offerte avec le 4‑cylindres EcoBoost de 2 litres avec boîte automatique et la traction. Et, au moment où vous lirez ces lignes, Chevrolet sera sur le point de lancer sa toute nouvelle Impala (si ce n’est déjà fait). Celle-ci sera également livrable avec un moteur à 4 cylindres et la traction. Toutefois, GM a déjà précisé que la nouvelle Impala ne sera pas né­cessairement dirigée vers les parcs mais plutôt à des acheteurs privés en quête d’une belle auto.

Encore une fois, l’économie de carbu­rant demeure le plus important fac­teur dans la commercialisation de ces nouvelles berlines. Attendez-vous, de plus, à ce que les constructeurs nous présentent des versions électriques de telles automobiles en plus d’autres options et technologies.

Paratagez-le !