Programme Clic à la STL : un succès électrisant !

Christine Gauvreau

Christine Gauvreau, directrice du département de la planification et du développement à la STL, et responsable du projet Clic

Se rendre au travail de manière écologique et économique est le souhait de bien des gens. C’est pour répondre à ce besoin grandissant que la Société de transport de Laval (STL) a lancé il y a un an son projet pilote baptisé Clic.

Lancé en octobre 2011, le programme Clic permet à 10 équipages de 4 personnes d’effectuer le trajet domicile-travail en mode 100 % électrique. En effet, chaque équipe dispose d’une Chevrolet Volt pour se rendre dans des stations de métro ou à une gare de train sur ligne électrifiée. Comme incitatif de participation au projet, les utilisateurs ont accès à des stationnements gratuits aux gares modales et peuvent utiliser le véhicule à des fins personnelles.

« Le programme Clic fait partie des mesures retenues dans le Plan de mobilité durable de la Ville de Laval, permettant d’atteindre la cible de diminution de 50 % des émissions de GES des Lavallois », explique Christine Gauvreau, directrice du département de la planification et du développement à la STL, et responsable du projet Clic.

Dans son cadre financier, ce programme a bénéficié de subventions d’Hydro-Québec et de Chevrolet pour son implantation, alors que sa gestion est assurée à parts égales par la STL et l’Agence métropolitaine de transport (AMT).

Coût du projet

Selon Robert Dominguez, technicien en transport au département de la planification et du développement de la STL, le coût d’achat, d’installation et d’entretien des 15 bornes de charge s’élève à 10 560 $ pour chacune. Le modèle de borne retenu est le EVSE-RS de la compagnie américaine AeroVironment (AV). Le coût d’achat et d’entretien par véhicule est quant à lui de 44 293 $ pour la première année. « L’entretien des véhicules est fait par le concessionnaire GM Carrefour 440, précise M. Dominguez. Seul un concessionnaire autorisé par GM peut effectuer des réparations sur le véhicule. L’installation et l’entretien des bornes sont donnés à des fournisseurs de service externes, supervisés par l’AMT. »

Programme CLIC

Depuis octobre 2011, 10 Volt roulent en covoiturage à Laval. Quant au bilan carbone, on estime la
réduction des gaz à effet de serre (GES) à 139 tonnes de CO2 pour les 6 premiers mois du programme.

Pourquoi la Volt ?

Au moment de la mise en place du projet, la Volt était le seul véhicule électrique disponible et prêt à être livré dans des délais assez courts. Le grand avantage de la Volt est qu’elle peut parcourir une distance de 40 à 80 km en mode électrique.

Toutefois, M. Dominguez rappelle que la diminution de l’autonomie de la batterie par temps froid, qui réduit le rayon d’action du véhicule, la nouveauté et la rareté de ce type de véhicule, qui peuvent avoir une incidence sur l’approvisionnement en pièces en cas d’accident, de même que les délais d’attente, demeurent des éléments à considérer.

Premier bilan

Depuis un an, les véhicules ont parcouru un total de 73 000 kilomètres, avec une moyenne de 4 900 km en covoiturage et 2 400 km à des fins personnelles pour chaque Volt. « En général, les usagers sont très satisfaits du véhicule », conclut Robert Dominguez.

Paratagez-le !