GM revient dans le marché des intermédiaires

Le GMC Canyon 2015 (photos:GM)

Le GMC Canyon 2015 (photos:GM)

Le Chevrolet Colorado et le GMC Canyon sont complètement renouvelés.

Difficile d’imaginer un parc de véhicules sans camionnettes, en raison de leur capacité de charge et de leur aptitude à se rendre n’importe où, des qualités que partagent les Chevrolet Colorado et GMC Canyon 2015.

Celles-ci n’ont plus rien à voir avec les modèles 2012. Construites au Missouri sur une nouvelle plateforme « mondiale », elles demeurent dans la catégorie des intermédiaires malgré une légère augmentation de leurs dimensions.

Jumelles dans l’âme

Les deux profitent des mêmes mécaniques, mais contrairement à leurs prédécesseures, elles se distinguent par leurs prix et leur équipement, et la GMC se trouve un peu plus haut dans la hiérarchie. Alors que la Chevrolet Colorado se vendra entre 19 900 et 36 050 $, le prix de la Canyon oscillera entre 20 600 et 39 200 $.

Les deux modèles sont vendus avec cabine allongée et benne de 6 pi 2 po, ou avec cabine double et bennes de 6 pi 2 po et 5 pi 1 po. Ils sont offerts avec quatre roues motrices en option. Deux groupes propulseurs sont au menu : un quatre cylindres de 2,5 L couplé à une boîte manuelle ou automatique (en option) à six rapports, et un V6 de 3,6 L avec transmission automatique. En 2016, le 2,8 L diesel Duramax viendra compléter la gamme.

Toutes les versions sont équipées de série de quatre freins à disque, de la climatisation, d’une caméra arrière, d’un hayon verrouillable, d’un pare-chocs arrière avec marche emprunté aux Silverado et Sierra, et d’un siège à commande électrique pour le conducteur. Selon la version, on peut aussi opter pour des sièges chauffants, un système de navigation, une alerte de changement de voie, une alerte de collision frontale et la connexion au réseau LTE 4G sans fil, lié au service OnStar.

Le Chevrolet Colorado 2015

Le Chevrolet Colorado 2015

Et le remorquage ?

Dotées du V6 et de l’ensemble remorquage en option, ces camionnettes peuvent tirer 3175 kg (7000 lb). C’est 226 kg (500 lb) de plus que la Nissan Frontier, 1133 kg (2500 lb) de plus que la Honda Ridgeline et 1587 kg (3500 lb) de plus que la Toyota Tacoma, la meilleure cote pour une camionnette intermédiaire. Les charges utiles varient de 640 kg (1410 lb) à 721 kg (1590 lb) selon la configuration.

Je n’ai pas encore essayé le quatre cylindres, mais j’ai pu constater que le V6 offre des performances solides. La boîte automatique est très bien adaptée, et les changements de rapports sont subtils. Les deux modèles impressionnent par leur comportement sur route de terre en laveuse, où ils conservent leur trajectoire avec aplomb.

À part ses dimensions moindres, l’intérieur reprend les traits des cabines des Silverado et Sierra, avec un levier de vitesse central, des commandes faciles à manipuler et un écran d’infodivertissement de 10,6 cm (4,2 po), qu’on peut remplacer par un écran tactile de 20 cm (8 po). Selon la version, les sièges sont recouverts de vinyle, de tissu ou de cuir, alors que le recouvrement du plancher passe du vinyle au tapis.

Taillées pour le travail

Bien que leur consommation soit légèrement inférieure à celle des Silverado et Sierra, l’économie n’est pas proportionnelle à la différence de taille. Les Canyon

et Colorado présentent une cote combinée de 11,2 L/100 km contre 11,7 L/100 km pour leurs grandes soeurs à propulsion avec V6 de 4,3 L. Soulignons que le prix d’une Canyon tout équipée est supérieur à celui d’une Sierra de base.

Comme aucune camionnette ne répond à tous les besoins, les pickups pleine grandeur ne sont pas menacés. Les nouveaux modèles intermédiaires améliorent cependant l’offre dans cette catégorie, qui avait perdu du terrain ces dernières années. En proposant performance, confort et côté pratique, ces deux GM devraient plaire à bien des entreprises de livraison.

Capture d’écran 2015-04-23 à 09.04.54

Paratagez-le !