À l'heure de l'aluminium : vos bancs conviennent-ils ?

bancs

SELON LA GRAVITÉ DES DOMMAGES, LES CONSTRUCTEURS QUI INTERDISENT L’ANCRAGE AUX JOINTS DE SOUDURE INDIQUENT DES POINTS D’ANCRAGE SUPPLÉMENTAIRES OU EXIGENT DES ADAPTATEURS PARFOIS ÉQUIPÉS DE FIXATIONS SPÉCIALES. LE BANC UNIVERSEL EST
ALORS LA SOLUTION.

Tous les bancs ont leurs avantages, mais il y a lieu d’avoir ce qu’il faut pour ne pas ralentir la production et redresser sans problèmes les véhicules faits d’aluminium.

Comme on vous l’avait indiqué il y a plusieurs mois, la course à la formation et à l’outillage qu’exige la réparation de l’aluminium, lancée depuis mai chez les concessionnaires Ford, est maintenant vôtre.

Si I-CAR est le seul organisme à offrir les cours indispensables à traiter correctement l’aluminium, il en va autrement en ce qui touche à l’équipement et à l’outillage, puisque plusieurs fournisseurs ont ce qu’il faut.

FIXATIONS DIVERSES

Toutefois, encore faut-il être bien renseigné sur ce qu’il convient d’acquérir, puisque les constructeurs recommandent l’utilisation de bancs de redressement à fixations tantôt universelles, tantôt spéciales.

Vous avez d’ailleurs sûrement constaté que les véhicules à structure hybride ou faits d’aluminium ont des points d’ancrage qui nécessitent l’usage d’adaptateurs ou d’outils spéciaux.

Puisque les systèmes de redressement à ancrage au plancher conçus pour les brides de bas de caisse n’y sont pas adaptés, on voit de plus en plus de bancs de type universel.

LES ATOUTS DES UNIVERSELS

Qu’en est-il des bancs universels ? Rien de radicalement différent des premières générations de bancs, sauf l’ajout de pinces sur les brides de bas de caisse dont les principaux points d’ancrage sont les joints de soudure.

Étant conçus en fonction des aciers à haute résistance qui requièrent une force beaucoup plus grande et des points d’ancrages supplémentaires, les bancs universels ont un atout majeur sur les bancs classiques.

Dans le cas des véhicules d’aluminium, leur usage élimine le risque que des pinces de serrage mal positionnées endommagent les rivets et se détachent même du rebord.

Ils éliminent également le risque d’endommager les joints dû à des pinces trop serrées ou à une trop grande traction exercée sur la structure, ce qui amène les constructeurs à prescrire des systèmes spéciaux.

Il faut aussi savoir qu’il est important d’installer les pinces aux endroits indiqués par le constructeur selon la marque et le modèle, afin d’éviter d’endommager d’autres joints ou certaines pièces situées sous le véhicule.

En utilisant un banc universel, on sait que son gabarit n’est réglé qu’une seule fois en fonction des dimensions du véhicule, et que celui-ci est solidement maintenu lors du sectionnement de pièces structurelles.

ÊTES-VOUS À JOUR ?

Face à cette situation, l’idéal est par conséquent de compter dans votre équipement un banc de redressement de type universel dont les configurations adaptées à la plupart des véhicules permettent l’usage de fixations spéciales.

S’il est temps de renouveler certains bancs ou d’en acquérir, il serait opportun d’opter pour un modèle universel de dernière génération, également parfait pour le maintien des pièces pendant le soudage.

Paratagez-le !