Les 20 ans du CCIF à Toronto : histoire et technologie

Les 20 ans du CCIF à Toronto : histoire et technologie
Patrice Marcil, président du CCIF, a animé ces deux journées d’activités et d’échanges dans le cadre du 20e anniversaire du Forum canadien de l’industrie de la carrosserie. (Photos : Michel Beaunoyer)

Malgré la météo inclémente, 840 personnes ont participé à l’édition du 20e anniversaire du CCIF à Toronto, les 24 et 25 janvier.

Le Forum canadien de l’industrie de la carrosserie présentait à cette occasion une exposition commerciale regroupant 52 kiosques et un riche programme de conférences. Le tout se concluait par une soirée de gala soulignant les deux décennies de cette association qui a attiré 330 personnes de l’industrie.

Les visiteurs pouvaient rencontrer des experts aux kiosques afin d’en apprendre davantage sur les nouveaux outils, équipements et systèmes de gestion pour leurs ateliers. En ce qui concerne les conférences, les participants ont pu entendre des experts aborder des sujets aussi importants que variés comme les programmes travail-études, la certification et l’accréditation, l’impact des voitures électriques sur la carrosserie ou encore les grandes tendances du marché de l’automobile.

Voici, en photos et en vidéo, un retour sur cet évènement qui marque un jalon historique pour le CCIF.

April Chadwick et John Turner de SATA ont expliqué à leur kiosque leur initiative de levée de fond au profit des gens vivant dans le spectre de l’autisme.
Au kiosque de Filco, Max Riendeau faisait la démonstration de la soudeuse Autopulse 220-M3.
Une très intéressante rencontre avec David Proulx et Sébastien Tremblay de Vitres d’auto PH, qui proposent un accompagnement pour la calibration des caméras situées derrière le pare-brise.
Le toujours sympathique Ross Duncan de ProSpot nous promet le lancement de nouveaux équipements très innovants sous peu.
Une belle délégation de Progi a expliqué les rouages du nouveau module Progi Planing permettant aux ateliers de carrosserie de mieux planifier leurs opérations.
Jean-Luc Sauriol de ALLDATA a parlé du nouvel analyseur qui facilite grandement les opérations de balayage électronique avant et après réparation.
James Owen de Sherwin-Williams, a fait la démonstration d’un nouveau bec verseur facilitant le mélange de peintures.
Sam Scott et Sébastien Rivard de Audatex ont parlé d’un nouveau module qui permet aux carrossiers d’avoir plus facilement de l’information sur leurs réparations mécanique par le truchement d’un lien vers Identifix.
Une photo de famille chez CosmosSync dont l’application permet au carrossier de documenter toutes les étapes de la réparation.
Le kiosque de Mirka était animé par Scott Savage et John Booth qui ont parlé, entre autres, des nouveaux abrasifs Iridium et Novastar.
Anthony Laboni et Nigel Baldeo, distributeurs des équipements Spanesi, ont présenté les plus récents équipements de mesure et de redressement.
Brigitte Pesant, directrice des programmes de carrosserie pour l’AIA Canada, avait un grand rôle à jouer dans l’organisation de cette rencontre de première importance pour l’industrie de la carrosserie.
C’est au Centre international de Mississauga, en Ontario, que s’est déroulée la rencontre qui a attiré 840 congressistes.
Un panel a abordé la question de la certification des constructeurs par rapport au processus d’accréditation du programme PCCAC du CCIF.
Ryan Mandell, de Mitchell, a parlé de l’impact qu’aura l’arrivée progressive des voitures électriques dans les ateliers de carrosserie.
Les carrossiers et les membres de l’organisation de Fix Auto étaient, comme le veut leur habitude, très nombreux et très visibles à l’évènement.
Jason Bartanen, de I-CAR USA, a parlé des nouvelles technologies automobiles et de l’importance pour les carrossiers de se former pour y faire face.
Le chercheur Krzyszftof Czarneck a parlé des voitures autonomes, dont l’arrivée ne serait pas si éminente qu’on le croit, à cause des enjeux technologiques.
Rick Orser, de 3M, en compagnie de Steve Leal de Fix Auto et du président de l’AIA, Jean-François Champagne
Un cocktail très achalandé a précédé la soirée de gala.
Patrice Marcil, président du CCIF, a lancé le bal de ce gala qui soulignait les 20 ans de la création de ce regroupement professionnel.
Mike Bryan, ancien président du CCIF, a parlé de l’importance toute actuelle d’un regroupement comme celui du CCIF pour l’industrie de la carrosserie.
Quelques 330 représentants de l’industrie de la carrosserie se sont retrouvés lors de la soirée de gala.
Les anciens présidents du CCIF ont passé de bons moments ensemble et ont raconté les dessous des vingt premières années de ce regroupement.
C’est un très enjoué Shawn Kanungo, de Disruption Innovation Strategist, qui a conclu la soirée sur une touche humoristique.

Paratagez-le !