Réparations du F-150 : un plan bien préparé

Ford F-150

Avant de mettre en vente le F-150 2015, Il a fallu établir un plan de réparation pour sa carrosserie en aluminium.
(Photos : Ford Motor Company)

Ford a conçu la méthode de réparation du F-150 2015 pour aider les carrossiers à remettre les nouvelles camionnettes dans l’état où elles étaient à leur sortie de l’usine.

L’adoption par le Congrès américain des normes CAFE (Corporate Average Fuel Economy), visant à réduire la consommation de l’ensemble des modèles de voitures et camionnettes d’une marque à 4,3 L/100 km d’ici 2025, a forcé les constructeurs à étudier différentes stratégies.

Ford s’est efforcé de réduire le poids de ses modèles les plus populaires, dont le F-150 est en tête de liste.

Le constructeur était en même temps bien conscient que ses clients attendaient une nouvelle génération de camionnettes à la fois plus costaudes, plus intelligentes et plus performantes.

Mais comment obtenir une réduction de poids suffisante tout en conservant, voire en augmentant la résistance structurelle ?

Des matériaux de qualité militaire

Don St-Amour, directeur des services de génie et de la formation technique chez Ford, confie que le choix s’est porté vers des alliages d’aluminium de qualité militaire pour la coque. « Comme la densité de l’aluminium est inférieure à celle de l’acier, on a pu utiliser des panneaux de carrosserie plus épais et ajouter des renforts pour obtenir une résistance comparable à celle des versions précédentes. »

On a ainsi réussi à abaisser le poids de la camionnette de 318 kg (700 lb), ce qui se fait sentir en accélération, au freinage, sur la capacité de remorquage et la consommation. La carrosserie est aussi moins sensible aux chocs, comme l’ont démontré des tests indépendants, dont celui réalisé aux États-Unis par Edmunds.com.

Concevoir un pick-up révolutionnaire est une chose, mais s’assurer que les ateliers puisent le réparer en est une autre. Le nombre de F-150 vendus chaque année et leur utilisation à des fins professionnelles imposait la diffusion d’une méthode de réparation adaptée.

Ford a donc formulé des directives et mis au point une méthode de réparation de carrosserie pour son nouveau F-150. Le constructeur a aussi collaboré avec plusieurs fabricants d’équipements d’ateliers pour s’assurer que leurs produits soient à la hauteur.

On s’est aussi assuré à Dearborn que les concessionnaires qui possèdent leur propre atelier de carrosserie s’inscriraient au programme de formation pour le F-150.

Soutien après-vente

Pour que ces F-150 ressortent de l’atelier comme neufs après un accident, le programme prévoit des rabais à la formation et du soutien pour les ateliers de concessionnaires, selon M. St-Amour.

Même s’il faut une certification et des équipements spéciaux pour effectuer des réparations majeures au nouveau F-150, M. St-Amour précise que plusieurs pièces, comme les pare-chocs, les calandres et les rétroviseurs, restent identiques et que les dommages mineurs peuvent être réparés par des méthodes à la portée de tous les ateliers.

La stratégie consiste en grande partie à utiliser des pièces d’origine. Ford n’a pas réservé l’accès à ses pièces aux seuls ateliers accrédités, mais il faut savoir que le travail sur une carrosserie d’aluminium comme celle du F-150 nécessite de la formation (comme les cours offerts par I CAR Canada) et des équipements adéquats.

M. St-Amour précise qu’il n’existe pas de différence dans le soutien et la formation offerts des deux côtés de la frontière pour le F-150.

Des économies de temps

Pour réduire les temps de travail, Ford a conçu les différentes sections du F-150 2015 pour qu’elles soient faciles à réparer.

Par exemple, on peut réparer le bouclier sans démonter le tableau de bord, et les planchers et bas de caisse peuvent être remplacés en partie. Les piliers B peuvent aussi être réparés sans que le toit en soit affecté.

Ces caractéristiques comportent des avantages pour les assureurs et les carrossiers, mais elles permettent aussi aux propriétaires de parcs de véhicules de faire des économies substantielles sur les coûts d’entretien en réduisant les temps de réparation.

Le directeur des services de génie chez Ford souligne que Ford s’est inspiré de sa connaissance des carrosseries en aluminium pour dessiner celle du F-150. Le capot est notamment dérivé de celui des F 150 1997.

Avec un châssis plus robuste faisant appel à plus d’acier haute densité, des groupes propulseurs plus efficaces, dont le nouveau V6 EcoBoost de 2,7 L, un système d’arrêt-départ automatique et des accessoires comme une caméra 360 degrés, un verrouillage de hayon à distance, des rampes de chargement intégrées et un système d’aide au remorquage, Ford a voulu faire un F-150 peu coûteux à exploiter et amener le côté pratique du véhicule utilitaire à un niveau supérieur.

Ford

En plus d’être plus léger et plus solide, le Ford F-150 2015 possède
de meilleures capacités que son prédécesseur.

ÉQUIPEMENTS SPÉCIAUX NÉCESSAIRES POUR RÉPARER LE F-150 2015

En vertu de son plan de réparation, Ford s’est assuré que les équipements suivants, nécessaires à l’entretien du F 150, soient disponibles.

  •  Soudeuse MIG préparée et réservée à l’aluminium
  • Outils à main et outils mécanisés spécifiques à l’aluminium
  • Équipements de débosselage dédiés (marteaux pour l’aluminium, soudeuse de goujons, pistolet à chaleur, pyromètre, etc.)
  • Système de filtration de l’air Wet Mix (portatif ou permanent)• Aires de travail réservées (isolées par rideau ou séparées)
  • Riveteuse SPR adaptée

Paratagez-le !