Daisy Levesque, Carrossier CarrXpert Jacques Levesque : savoir évoluer

Daisy Levesque, Carrossier CarrXpert Jacques Levesque : savoir évoluer
Daisy Levesque, Carrossier CarrXpert Jacques Levesque, Rimouski (Photo : Jean Rodier)

La gestionnaire Daisy Levesque possède la vision et le sens de l’initiative nécessaires pour saisir tout le potentiel du secteur de la carrosserie.

L’histoire de Carrossier CarrXpert Jacques Levesque de Rimouski en est une de famille. Le père avait son atelier depuis 1978 avant de s’entendre avec sept concessionnaires de la région pour ouvrir un atelier de la bannière CarrXpert en 2005. Plus récemment, ce nombre de partenaires a été porté à 11.

Daisy et son frère Michael sont en voie de prendre la relève de leur père à titre de copropriétaires.

« Ça fait dix ans que je suis impliquée dans l’entreprise. J’ai occupé plusieurs postes avant de devenir contrôleure », explique Mme Levesque. Michael, qui a joint les rangs plus récemment, s’occupe de la production et des procédures. « Ensemble, nous sommes complémentaires. »

Ayant grandi au coeur de l’équipe, la diplômée en administration des affaires et de l’École d’entrepreneurship de Beauce s’est facilement fait accepter par les employés de l’atelier. « Je n’ai jamais imposé mes vues, j’ai beaucoup écouté et je pousse toujours les meilleures idées, ce qui est valorisant pour tous les membres de l’équipe. Faire sa place en tant que femme n’a jamais été un enjeu. »

Soutenir l’équipe

Les 30 employés qui traitent une soixantaine de voitures par semaine travaillent en étroite collaboration. Les conditions sont bonnes, les horaires flexibles à la production et les rencontres avec la direction régulières et informelles. « Nous n’avons pas de problème de recrutement, explique la directrice. Les gens veulent travailler avec nous. Je crois que dans un secteur comme celui de la carrosserie, il faut favoriser cette approche axée sur la qualité du milieu de travail. J’aime beaucoup notre stratégie de maximiser le potentiel de nos employés en revoyant régulièrement leurs tâches. Et nous bonifions constamment leur travail par un programme de formation structuré. »

Objectif qualité

Le soin investi dans le développement de l’équipe n’est pas étranger à la grande préoccupation de Daisy Levesque envers la qualité de travaux effectués par son atelier. « Nous travaillons étroitement avec les concessionnaires depuis des années afin de nouer de solides liens de confiance, dit-elle. Nous sommes certifiés Honda et en processus d’ajouter d’autres constructeurs à notre liste. Je crois qu’il est important de nous positionner sur le marché en devenant une référence pour les concessionnaires. Nous nous positionnons par le fait même pour répondre à un resserrement des exigences des assureurs. Réparer selon les normes des constructeurs, c’est aussi nous assurer de la sécurité du véhicule. Pour nous, c’est de toute première importance. »

L’entreprise a ouvert récemment un service de vitres d’auto. « Nous faisons déjà toute notre mécanique et voulions ajouter cette corde à notre arc, poursuit-elle. C’est notre stratégie d’offrir le service le plus complet à nos clients. Ça va dans le sens d’un contrôle de la qualité pour chaque geste posé sur les voitures qui nous sont confiées. » En ce sens, l’atelier CarrXpert de Rimouski s’inscrit pleinement dans la tendance vers un centre de services complets.

Selon la vision de cette gestionnaire, il faut savoir poser aujourd’hui les gestes liés aux objectifs à atteindre dans deux ans. Pour elle, chaque décision qui vise à bonifier les compétences de l’équipe et la qualité du service est déterminante pour l’avenir.

Paratagez-le !